Quand les confinés partagent leur vue depuis leur fenêtre

Quand les confinés partagent leur vue depuis leur fenêtre Photo: Fernanda Latronico

Alors que la plupart des pays du monde ont demandé à leurs habitants de s'enfermer chez eux et de ne sortir qu'en cas de nécessité absolue, une initiative étrange a fait son apparition : celle de partager ce qu'on voit depuis sa fenêtre.

Que ce soit via une page Facebook qui regroupe les photos envoyées par les internautes du monde entier ou sur des vidéos, reprisent par certains médias, on peut voir que les confinés ne sont pas tous logés à la même enseigne. Certaines photos présentent un panorama ensoleillé, avec des plaines verdoyantes de l'Algarve au Portugal ou de magnifiques paysages enneigés de Finlande, d'autres des vues depuis de belles terrasses de Manhattan ou des balcons de Barcelone.

Mais certaines réalités sont moins joyeuses. Il y a des personnes isolées, qui en ouvrant leurs fenêtres ont une vue sur une allée remplies de poubelles, d'autres qui doivent faire face à la grisaille quotidienne du ciel, ou certains habitants qui ne voient que les murs bétonnés de leur cité HLM.

Une peinture globale du monde, qui illustre parfaitement les différences sociales entre les pays, d'une part, mais également au sein d'une même nation. Et s'il est intéressant de partager ces différences, ne serait-ce que pour prendre conscience de sa chance quand on a une vue dégagée sur un paysage coloré ou vivant, c'est également une belle façon de s'évader.

Il n'est pas forcément facile de bien vivre un confinement, et contempler de jolies photos permet de voyager, à l'heure ou quitter son domicile est impossible. On le comprend en s'intéressant un peu aux commentaires qui accompagnent souvent ces images. Si le photographe détaille généralement le lieu précis et la date de l'image publiée, ceux qui commentent le remercient pour ce partage, se félicitent pour le respect du confinement et se motivent, en détaillant leurs activités quotidiennes, en partageant leurs craintes ou en publiant à leur tour une vue de leur fenêtre.

La responsable de la page View From My Window songe déjà à l'après-confinement, en imaginant un site regroupant les images et les commentaires, ou une exposition photo reprenant les clichés les plus parlants partagés par les internautes. Une idée pertinente, qui permettrait à ce beau mouvement de ne pas disparaître après la crise.

Par

Publié le

A lire ailleurs