Pour mieux méditer, mettez un casque !

Publié le , par Anaïs Sybellas
Pour mieux méditer, mettez un casque !Photo: CEA

Le CES 2017 a dévoilé de nombreuses surprises dans le domaine de la domotique et de la robotique, mais a su également éveillé l’intérêt des aspirants méditants avec son casque à ondes cérébrales.

Relax : c’est le nom, fort bien choisi, de ce casque innovant présenté en janvier dernier à Las Vegas, par le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA). Cet organisme public français est spécialisé dans la recherche à caractère scientifique, technique et industriel. Il s’intéresse notamment à la recherche fondamentale et aux sciences de la vie.

Avec ce casque à ondes cérébrales, le CEA utilise la technique du neurofeedback, qui permet de conditionner le cerveau à modifier son activité. Ainsi, Relax permettrait à ses utilisateurs de percevoir leur activité cérébrale grâce à deux capteurs électriques. Ces électrodes sèches sont placées au niveau du cuir chevelu, contrairement aux autres casques à ondes cérébrales qui préfèrent poser les capteurs sur le front et derrière les oreilles.

L’activité cérébrale mesurée par Relax est alors divisée en quatre niveaux d’ondes. Chaque niveau a sa propre fréquence :
1. la relaxation profonde, ou sommeil paradoxal, est transmise en ondes thêta ;
2. l’éveil calme, qui correspond à la phase de relaxation et de méditation, est transmis en ondes alpha ;
3. l’éveil actif transmet des ondes bêta ;
4. l’activité mentale intense est transmise en ondes gamma.

Les utilisateurs pourront alors demander la transmission des ondes alpha, qui correspondent à la phase de relaxation, pour atteindre un état de méditation plus facilement. Les ondes permettront ainsi au cerveau de modifier par lui-même son activité.

Les premiers casques devraient être commercialisés courant 2017, et n’auront pas besoin d’être calibrés.