Peut-on refuser l'installation d'un compteur Linky ?

Publié le , par Carole Guidon
Peut-on refuser l'installation d'un compteur Linky ?

Cela aurait dû être une simple formalité, l'installation des compteurs Linky dans les foyers français est pourtant à l'origine d'un véritable mouvement de contestation. Si ce compteur électrique de nouvelle génération a commencé à faire son entrée dans des millions de foyers, certains résistent encore, et pour plusieurs raisons.

Le compteur Linky est, on le rappelle, un compteur intelligent qui permet le relevé à distance de la consommation quand celui-ci était auparavant effectué par un technicien devant se déplacer sur les lieux pour y procéder.

Véritable objet connecté, Linky est également capable d'enregistrer en temps réel la consommation en électricité d'un foyer et de transmettre ces données au fournisseur Enedis. Le client peut ainsi se connecter à son compte sur internet ou sur une application dédiée pour suivre l'évolution de sa consommation. Idéal pour maîtriser ses dépenses énergétiques.

Oui mais voilà, certains dénoncent aujourd'hui ce compteur. Première raison, les données récoltées en disent long sur les habitudes de vie d'une personne, et notamment sur sa présence ou son absence du domicile. Et si cette collecte des données et leur potentielle revente ou piratage fait débat, certains accusent également ce compteur d'émettre des ondes, classées comme cancérogène possible.

Alors peut-on refuser son installation ? Si des communes soutiennent des collectifs citoyens en prenant des arrêtés les autorisant à dire non à Linky, la justice invalide la plupart du temps ces décisions. Il est pourtant encore possible de dire non si on le souhaite, à condition que le compteur se trouve à l'intérieur du domicile (même si techniquement il est la propriété des collectivités locales). Il suffit pour cela de refuser les rendez-vous et de ne pas ouvrir sa porte au technicien de la compagnie d'électricité.

En revanche, si le compteur est situé à l'extérieur du logement et est donc parfaitement accessible, il n'y a rien à faire, si ce n'est cadenasser le compteur, cette technique exposant à des sanctions !

Mais avant de refuser le compteur Linky, mieux vaut y réfléchir à deux fois. On ne sait pas encore si des sanctions seront prises contre les réfractaires, mais si les usagers ne respectent pas leur contrat (le fournisseur est gestionnaire du compteur), Enedis pourrait purement et simplement décider de couper l'électricité. Une mesure extrême à laquelle certains prennent le risque de s'exposer.