Petit animal, gros dégâts pour cette famille

Publié le , par Carole Guidon
Petit animal, gros dégâts pour cette famillePhoto: USFWS Mountain-Prairie

Cela aurait pu faire une caméra cachée hilarante si cette histoire ne s'était pas aussi mal terminée pour cette famille. En Pennsylvanie en effet, les Gray ont dû reconstruire leur maison à la suite de l'intrusion d'un animal qui a tout "saccagé" chez eux.

Alors qu'elle rentre d'une soirée, la famille Gray tombe nez à nez avec une mouffette, un animal assez semblable au putois, en train de s'amuser avec son chien. Se sentant menacé, l'animal a activé son arme de défense en libérant un liquide à l'odeur nauséabonde.

Malheureusement pour les Gray, la puanteur s'est répandue dans toute la maison et s'est insinuée en profondeur dans le sol, les murs, les meubles et leurs habits. Impossible de faire disparaître cette terrible odeur. La famille n'a pas eu alors d'autres solutions que celle de refaire sa maison de fond en comble, y compris la toiture !

En tout, cette adorable mouffette qui paraissait inoffensive leur aura coûté 70.000 euros de travaux ! Problème : l'assurance ne prend pas en compte ce genre de dégâts, l'animal ne figurant évidemment pas sur leur contrat d'assurance. Un sacré coup dur pour cette famille américaine.

Cette histoire est l'occasion de nous rappeler que les animaux, y compris ceux de compagnie, peuvent être à l'origine d'une dégradation de notre intérieur. Certains chiens urinent un peu partout surtout lorsqu'ils sont jeunes, les rongeurs comme les cochons d'Inde grignotent les câbles électriques, les chats aiment faire leurs griffes sur notre mobilier...

Si l'on peut tenter de protéger notre intérieur, il faut savoir accepter que nos compagnons puissent occasionner des dégradations. Une chose à garder en tête avant d'adopter un animal, surtout lorsqu'on n'est pas propriétaire de son logement.