Officiel : mieux vaut être seul pour bien dormir !

Publié le , par Anaïs Sybellas
Officiel : mieux vaut être seul pour bien dormir !

A l’occasion de la 17è journée du sommeil, l'Institut national du sommeil et de la vigilance (INSV) fait le point sur les bonnes pratiques à adopter pour un meilleur sommeil.

Une enquête révèle que les Français n’aiment pas dormir seuls ! 50% d’entre eux dorment en couple, tandis que 17% préfèrent la compagnie de leur animal, jugée rassurante. Enfin, 12% des parents dorment occasionnellement avec leur enfant. En voilà du monde dans le lit !

Trop, selon l’INSV : la présence d’un compagnon de lit provoque des réveils liés aux mouvements et ronflements pour 13% des Français, une plus grande difficulté à s’endormir pour 12%, tandis que 10% se plaignent d’avoir trop chaud.

Dormir avec un enfant n’est pas non plus anodin. Le temps d’endormissement est plus long pour les parents, qui auront plus tendance à se réveiller durant la nuit. Quant à avoir un nourrisson dans le lit, c’est une pratique dangereuse à éviter, car elle peut conduire à la mort subite du bébé. Dès l’âge de 6 mois, les enfants doivent avoir une chambre à part, et apprendre à dormir seuls.

Les Français manquent donc de sommeil, avec une moyenne de 7h seulement. 28% d’entre eux souffrent de somnolence en journée, mais les conséquences peuvent être plus graves. Le manque de sommeil favorise l’apparition de maladies cardio-vasculaires, de cancers, de diabète mais aussi de surpoids, car on tend à manger plus quand on est fatigué. Le problème est d’autant plus important chez les travailleurs de nuit ou aux horaires décalés.

Pour mieux dormir, mangez léger le soir, et évitez les excitants : alcool, thé, café et boissons sucrées. Préférez une infusion de verveine ou de valériane, ou un verre de lait chaud. Et surtout, éteignez les écrans, téléphone portable inclus, une heure avant de vous coucher, et passez à une activité plus relaxante, comme la lecture ou la méditation.

>> Découvrez notre dossier complet sur le sommeil