Les Français et le bio : le début d'une histoire d'amour ?

Publié le , par Carole Guidon
Les Français et le bio : le début d'une histoire d'amour ?

Les produits estampillés "bio" seraient-ils devenus des produits comme les autres ? À voir les résultats de la dernière étude publiée par l'Agence bio, on serait tenté de répondre oui.

Désormais en effet, ce type d'aliments n'est plus réservé à une certaine élite et on peut le dire, il s'est même véritablement démocratisé. Selon l'Agence bio, 9 Français sur 10 ont consommé des produits issus de l'agriculture biologique en 2016. Plus éloquent encore, ils sont désormais 7 sur 10 à en consommer régulièrement, soit au moins une fois par mois.

En 2016, les ventes de produits bio représentaient plus de 7 milliards d'euros quand en 2015 elles n'étaient que de 5,76 milliards d'euros. Un bond spectaculaire de 20% réalisé en une année seulement. À titre de comparaison, il faut garder en tête qu'en 2003, près d'un Français sur deux (46%) avouait ne jamais consommer ce type de denrée.

Ce regain d'intérêt, on le doit bien évidemment à la volonté de consommer mieux, non seulement pour sa santé mais aussi pour la planète. En 2016, 92% des Français accordaient de l'importance au fait de consommer des produits respectueux de l'environnement. Ils n'étaient que 67% en 2007.

Conséquence de cette prise de conscience, l'industrie se porte bien. En 2016, le nombre de fermes bio a augmenté de 11,5% par rapport à 2015 et les magasins spécialisés ont vu leurs ventes augmenter de 25% en 1 an.

Bien que ces chiffres soient réjouissants, on peut se demander si malgré tout un plafond de verre ne sera pas très bientôt atteint. Car les produits bio, ne l'oublions pas, restent en effet généralement plus chers que les autres, ce qui empêche bien des foyers de faire de ces produits la base de leur alimentation.