Le marché français de l'immobilier est en pleine forme

Publié le , par Carole Guidon
Le marché français de l'immobilier est en pleine forme

Après une année 2016 record avec 845.000 ventes de biens, l'année 2017 promet elle aussi d'être une année exceptionnelle pour l'immobilier français. Un réseau d'agences immobilières vient en effet de révéler qu'au premier trimestre 2017, ses ventes ont augmenté de 15% en France et de 17% à Paris.

Des résultats quelque peu inattendus car il est coutumier, à l'approche d'échéances électorales importantes, que l'on constate une sorte d'attentisme de la part des acquéreurs. Bien que l'issue de la prochaine élection présidentielle française soit plus qu'incertaine, l'immobilier ne s'en trouve donc pas impacté.

Aussi on le sait, la période hivernale n'est pas la période la plus active en matière de ventes et d'achats de logements. Alors à quoi doit-on cette bonne santé ? Sans doute aux taux d'intérêt qui repartent à la hausse et poussent à acheter rapidement, mais pas seulement.

Le prix des biens grimpe également, ce qui pousse là aussi sans aucun doute à passer à l'action plus rapidement. En un an en effet, les prix ont augmenté de 5,2% à Paris portant ainsi le prix du mètre carré à 8.743 euros selon Century21.

Même chose en province où les prix augmentent de 5,4% à Lyon, de 5% à Bordeaux et de 4,3% à Nantes. Certaines villes comme Perpignan, Le Mans, Valence, Orléans ou encore Grenoble font pourtant le chemin inverse.

Toujours selon le réseau immobilier, les primo-accédants représentent désormais 41% des clients contre 30% en 2015. Les investisseurs, quant à eux, représentent 18% des clients contre 11% en 2015. L'agence confie accueillir 20% de candidats à l'achat en plus quand ses mandats ont baissé de 15%. Une augmentation de la demande et une baisse de l'offre qui devrait continuer à impacter le prix des biens immobiliers.