La méditation, nouvel outil contre les addictions ?

Publié le , par Anaïs Sybellas
La méditation, nouvel outil contre les addictions ?

Même si une certaine controverse entoure depuis quelques mois la pratique de la méditation, celle-ci continue d’être le nouveau remède à de nombreux problèmes que l’on peut rencontrer dans la vie quotidienne : stress, insomnies, phobies, manque de concentration, ou encore soulagement des douleurs… Certaines études médicales vont même jusqu’à considérer que méditer peut aider à réduire les syndromes post-traumatiques, ou à lutter contre le cancer.

S’il convient de rester prudent et nuancé sur les véritables bienfaits que l'on peut attendre de la méditation, il semblerait toutefois que cette dernière puisse légitimement ajouter une nouvelle corde à son arc déjà bien rempli. En effet, après avoir analysé une trentaine d’études sur le sujet, des chercheurs anglais viennent de mettre en lumière le rôle de la méditation de pleine conscience dans la lutte contre trois types d’addiction bien particuliers : l’alcool, la nourriture et le tabac.

Il ressort de cette nouvelle étude que les effets ressentis par le cerveau lors de la méditation de pleine conscience permettent de diminuer la sensation de manque qui accompagne toute période de sevrage. L’effet est immédiat mais de courte durée.

Ainsi, mieux vaut donc être vraiment motivé, car pour se débarrasser de son addiction, il convient de méditer quotidiennement durant une longue période, afin de lutter contre les envies compulsives de manger, de boire ou de fumer. Sérieux et constance sont nécessaires pour parvenir à une libération définitive. Il est ainsi conseillé de pratiquer la méditation de pleine conscience en complément d’une aide apportée par un addictologue.

Enfin, mieux vaut être déjà abstinent depuis quelques jours pour bénéficier des bienfaits procurés par cette méthode.