La méditation contre le stress post-traumatique

Publié le , par Anaïs Sybellas
La méditation contre le stress post-traumatique
Photo: 123RF

Une étude récente démontre l’utilité de la méditation dans la guérison et le mieux-être de patients ayant vécu des situations hautement stressantes.

Les résultats d’une étude américaine menée auprès de soldats ayant vécu plusieurs années de guerre viennent confirmer l’importance de la méditation dans le processus de guérison des états de stress post-traumatique. Une étude avait déjà été menée en 1985 sur des vétérans du Vietnam et était parvenue aux mêmes conclusions.

La méditation régulière, à savoir une séance de 20 minutes deux fois par jour, permettrait donc de diminuer les troubles de l’anxiété dès le premier mois de pratique, et ce de manière significative, sans besoin d’anti-dépresseurs. Cette nouvelle étude démontre que plus de 80% des pratiquants ont ressenti les bienfaits de la méditation au bout de quelques semaines seulement, avec diminution des maux de tête, des troubles du sommeil, de la perte d’appétit et des sautes d’humeur qui peuvent accompagner les états de stress post-traumatique.

74 soldats ayant participé à la guerre en Irak ont participé à l’étude. La moitié a essayé la méditation en gardant leurs anti-dépresseurs et anxiolytiques, l’autre moitié s’est limitée aux médicaments sans méditation. Dans le premier groupe de méditants, 83,7% ont ressenti une amélioration de leur état et ont pu diminuer ou réduire leurs médicaments. Dans le second groupe de non-méditants, seulement 59,4% ont ressenti une amélioration. La méditation a ici pour but de diminuer les hormones du stress et d’abaisser la fréquence cardiaque.

Le Docteur Barnes, responsable de cette étude, espère une mise en place plus systématique de la méditation comme réponse aux états de stress dus à des traumatismes.