L'âge adulte ne commencerait qu'à 30 ans

L'âge adulte ne commencerait qu'à 30 ans

18 ans en France, 21 ans aux États-Unis, l'âge auquel on deviendrait adulte ne met pas tout le monde d'accord, notamment au sein de la communauté scientifique. Des chercheurs britanniques viennent ainsi de se pencher sur la question et pour eux cela ne fait plus aucun doute, l'âge adulte ne commencerait qu'à partir de 30 ans.

Les spécialistes du cerveau et du système nerveux ont ainsi découvert qu'à 18 ans, âge de la majorité au Royaume-Uni, le cerveau est encore en plein développement. Des transformations qui pourraient impliquer une modification de la personnalité et du comportement. De même, ces mutations exposent encore à une plus grande fragilité face au développement de troubles mentaux.

Pour Peter Jones, de l'Université de Cambridge, déterminer avec précision l'âge auquel on deviendrait adulte est donc totalement absurde. La transition de l'enfance vers l'âge adulte est un processus qui prendrait selon lui trois décennies. Ainsi, on ne deviendrait véritablement adulte qu'à partir de la trentaine. Et la transition se ferait à un âge différent pour chacun.

Devrait-on alors reculer l'âge légal de la majorité ? Pas forcément, car il est communément admis que malgré tout, la vingtaine est encore une période où l'on grandit et où l'on évolue. La société se veut alors relativement clémente en cas de faute que l'on qualifie volontiers "d'erreur de jeunesse".

De plus en plus de jeunes se sentent malgré tout en total décalage avec leur âge. Il faut dire que leur entrée tardive sur le marché du travail, la multiplication des contrats précaires et la difficulté à être indépendant financièrement ne facilitent pas leur transition vers l'âge adulte. Deux tiers des 25-33 ans, que l'on appelle la génération des millennials, souffriraient même de la crise du quart de siècle.

Cette étude pourrait donc les rassurer. S'ils ont le sentiment, passé 18 ans, de ne pas être encore des adultes, c'est tout à fait normal.

Par

Publié le