Insolite : la poussière ferait prendre du poids !

Insolite : la poussière ferait prendre du poids !

L'origine du surpoids et de l'obésité, bien que largement répandus est encore, contrairement aux idées reçues, mal comprise. Cette nouvelle étude réalisée par une équipe de scientifiques américains et parue dans la revue médicale Environmental Science and Technology nous prouve en effet que nous n'en avons pas encore percé tous les mystères.

Car ce que ces chercheurs viennent de découvrir est tout bonnement insolite. Selon eux, la poussière aurait la capacité de stimuler les cellules adipeuses et donc, de nous faire grossir.

Ce n'est pas la poussière en elle-même qui est à mettre en cause dans ce processus mais bien ce qu'elle transporte avec elle : des résidus de produits chimiques. Considérés comme des perturbateurs endocriniens, ils perturberaient le bon fonctionnement de l'organisme et favoriseraient donc la création de cellules adipeuses. Il est d'ailleurs à noter qu'il ne semble pas nécessaire d'être exposé à une grande quantité de poussière pour que ce mécanisme se mette en place.

Bien que cette info insolite puisse prêter à rire, elle nous prouve une fois de plus qu'un environnement saturé de produits chimiques peut nous jouer de très mauvais tours en déréglant notre métabolisme. Le surpoids et l'obésité, on le rappelle, peuvent favoriser le développement de certains cancers, l'apparition de diabète et de problèmes articulaires, entre autres affections.

Les professionnels de santé recommandent donc de faire un grand ménage au moins une fois par semaine et d'aérer régulièrement son logement y compris en hiver. On sait en effet que l'air intérieur peut parfois être plus pollué que l'air extérieur.

Mais cela ne suffit pas. Nous devrions scruter avec attention la composition de tous les produits que nous utilisons chez nous et qui pourraient contenir des perturbateurs endocriniens. Parfums d'ambiance, bougies, produits d'entretien, textiles, peintures, meubles, pour se protéger des effets néfastes des produits chimiques, favorisons des alternatives naturelles.

Par

Publié le