Immobilier : retour au calme, ou presque

Publié le , par Carole Guidon
Immobilier : retour au calme, ou presque

L'année 2017 a vu tomber de nombreux records dans le secteur de l'immobilier. Les professionnels eux-mêmes ont fait part tout au long de l'année de leur étonnement face aux incroyables chiffres du marché. Pour rappel, on estime en 2017 que 950.000 transactions immobilières ont été réalisées sur le territoire français. Un record. Record historique également en ce qui concerne le prix moyen des transactions qui atteint les 208.759 euros.

Les prix justement, parlons-en, puisqu'ils ont flambé dans de nombreuses villes de Province. C'est à Bordeaux que la plus forte hausse a été enregistrée avec un prix moyen qui est désormais de 3590 euros le mètre carré, soit une hausse de 12% en un an. À Lyon, le prix moyen du mètre carré est passé à 3560 euros soit une hausse de 6%, à Nantes à 2710 euros soit une hausse de 6,3% et à Toulouse à 2620 euros soit une hausse de 4,5%.

Dans la capitale même constat, les prix aussi augmentent fortement avec une moyenne de 7,5% de plus en 1 an et de 43,5% en 10 ans. Le prix moyen du mètre carré dépasse désormais le seuil symbolique de 9000 euros et est désormais de 9084 euros.

Cette hausse considérable des prix dans de nombreuses villes s'explique par le fait que dans les zones dites tendues, l'offre est inférieure à la demande. Les professionnels du secteur estiment ainsi que la hausse des prix devrait se poursuivre en 2018.

Pourtant, tous notent également un ralentissement du secteur visible dès les derniers mois de l'année 2017. Certains spécialistes comme Laurent Vimont, Président du réseau Century 21, l'affirment : la décrue est bel et bien amorcée.

2018 ne devrait donc pas battre la folle année 2017 que nous venons de vivre dans le secteur immobilier en ce qui concerne le nombre de biens vendus. Du côté des prix en revanche, rien n'est moins sûr.