Deux nouveaux objets connectés et très malins

Publié le , par Anaïs Sybellas
Deux nouveaux objets connectés et très  malinsPhoto: Nest.com

Établie en septembre 2011 à Palo Alto par un groupe de passionnés de domotique, la compagnie américaine de construction d’objets Nest propose aujourd’hui une nouvelle gamme de produits connectés dont le but est de faciliter notre quotidien au cœur de notre domicile.

Sujet à la mode, la domotique explose, et on voit régulièrement de nouveaux objets arriver sur le marché. Si Nest s’aligne sur ses concurrents pour offrir un thermostat contrôlable à distance, ses inventeurs proposent également de vous aider à surveiller votre domicile.

A disposition, une caméra Nest Cam, équipée de capteurs infrarouges efficaces jusqu’à 6 mètres, qui vous permettra de filmer votre intérieur en haute définition, de jour comme de nuit, avec un angle de vision de 130°. Elle est également équipée d’un détecteur de mouvement qui fera des captures d’image en cas de mouvements suspects. Vous aurez la possibilité de suivre en temps réel ce qui se passe chez vous, via une chaîne Youtube dédiée. Autre avantage, la caméra est aimantée, et donc facile à installer. Enfin, vous pourrez contrôler cette caméra depuis votre téléphone portable, et même communiquer avec les personnes à l’intérieur de votre domicile, grâce au haut-parleur intégré. Le prix de ce petit bijou : 199 euros.

Vous pourrez également vous équiper d’un détecteur de fumée (obligatoire désormais, ne l’oubliez pas !), qui permet de détecter le taux de monoxyde de carbone. En cas de taux trop élevé, il émet une alarme que vous pouvez couper depuis votre téléphone. Il envoie également des messages sonores, avec une voix amicale, ou bien directement sur votre mobile. Ce détecteur éclaire même votre chemin si vous vous levez en pleine nuit. En cas de fumée, le thermostat connecté coupera automatiquement la chaudière. Enfin, le détecteur distingue les feux lents des incendies rapides, mais sait aussi faire la différence entre fumée et simple vapeur. Son prix : 119 euros, à renouveler tous les dix ans.

Si ces produits sont applaudis par certains fans de domotique, l’affiliation de Nest à Google en inquiète d’autres. Le rachat de la compagnie par le géant américain en janvier 2014 marque-t-il la fin du respect de la vie privée ?