Bientôt, les maisons prendront soin des seniors

Publié le
Bientôt, les maisons prendront soin des seniors

L'accroissement de la durée de vie, qui est plutôt une bonne nouvelle en soi, apporte son lot de petits problèmes. Parmi eux, la recrudescence de maladies dues à la vieillesse, comme celle d'Alzheimer. Un système de surveillance intégré aux maisons pourrait permettre de mieux accompagner les personnes âgées et de prévenir les troubles de ce type.

Le dispositif a été mis au point par Tecnalia (le centre basque de recherche appliquée) et consiste en une multitude de capteurs disséminés dans la maison. Ce réseau permet de définir les habitudes des occupants, de suivre leurs activités et de détecter le moindre problème. Il est ainsi possible de suivre le quotidien d'une personne : la présence dans son lit, l'ouverture d'une fenêtre, l'utilisation de la télévision, l'extinction d'une lampe... Des capteurs sonores sont chargés de rendre compte du déclenchement du téléphone ou de la sonnette d'entrée.

Toutes ces données permettent de définir un modèle puis d'alerter en cas de changement dans la routine : douche pas prise, repas sauté, temps de sommeil plus long, déambulation dans la maison... Car une rupture dans les habitudes peut témoigner de troubles liés à des maladies neurodégénératives. Ces symptômes sont alors immédiatement détectés par le dispositif de surveillance, qui peut donner l'alerte mais aussi assister les personnes dépendantes dans leur quotidien à l'aide de robots ou d'alarmes.

Un système particulièrement ingénieux et utile, surtout pour les personnes qui vivent seules. Le diagnostic immédiat qu'il peut fournir permettrait de lutter contre la maladie dès son apparition. Quand on sait qu'à l'horizon 2050, plus de 30% de la population en Europe devrait avoir plus de 60 ans, et que 70% des personnes âgées souhaitent continuer à vivre chez elles, on imagine sans mal le succès d'une telle invention.