Baisse des APL : ce qu'il faut savoir

Publié le , par Anaïs Sybellas
Baisse des APL : ce qu'il faut savoir
Photo: Fantasista / FreeDigitalPhotos.net

Si vous êtes un peu perdu suite aux différentes annonces que le gouvernement a faites depuis le milieu de l’été sur la baisse des aides au logement (APL), rassurez-vous, rien de plus normal ! Voici ce que vous devez savoir et ce qui change au 1er octobre 2017.

C’est mieux qu’un roman-feuilleton ! Annoncée le 22 juillet, la baisse de 5 euros sur les APL a rapidement fait scandale, divisant à l’Assemblée Nationale les députés en deux clans : les opposants, sensibles à la précarité des étudiants, les premiers à être impactés par cette baisse, et les partisans, pour lesquels 5 euros ne représentent rien.

Peu après, le gouvernement lui-même a reconnu son erreur. Le Premier ministre Edouard Philippe avait ainsi jugé à la fin du mois d’août cette décision “pas intelligente”, sans pour autant revenir dessus. En effet, la baisse de 5 euros sur les APL sera mise en place à compter du 1er octobre. 6,5 millions d’allocataires sont ainsi concernés.

Au 1er janvier, les habitants d’HLM pourront, quant à eux, voir leurs APL diminuer jusqu’à 60 euros. Annonce qui a provoqué la colère des bailleurs sociaux et des associations caritatives.

Le gouvernement espère par ces mesures forcer propriétaires et bailleurs à diminuer le montant des loyers. Lors d’un discours à l’Elysée devant les préfets, Emmanuel Macron avait en effet appelé les propriétaires à compenser la baisse des APL en pratiquant une déduction de 5 euros sur les loyers perçus.

Ainsi, si vous êtes concerné par cette baisse, vous pouvez toujours envoyer la vidéo du Président à votre propriétaire pour tenter de l’amadouer. Pas sûr que ça marche, mais qui ne tente rien n’a rien !