Avoir sa mère au téléphone serait aussi rassurant qu'un câlin

Avoir sa mère au téléphone serait aussi rassurant qu'un câlin

On pense souvent que téléphoner à une personne n'est pas aussi bénéfique pour la relation que passer du temps ensemble. Il se pourrait pourtant que cette idée-reçue ne soit pas tout à fait vraie. Et pour cause. Une équipe de chercheurs de l'Université Wisconsin-Madison aux États-Unis vient de faire une découverte surprenante. Téléphoner à sa mère ferait ainsi le même effet que recevoir un gros câlin.

Pour en arriver à cette conclusion, les scientifiques ont demandé à 61 filles âgées de 7 à 12 ans de s'adonner à deux activités stressantes : résoudre des problèmes de mathématiques et s'exprimer à l'oral devant des inconnus.

Les petites filles ont ensuite été partagées en trois groupes. Les fillettes du premier groupe ont pu recevoir un câlin de leur mère pour se rassurer. Celles du deuxième ont pu lui téléphoner. Celles du troisième groupe ont pour leur part eu la possibilité de visionner un film.

Les chercheurs ont alors analysé les réactions physiologiques des fillettes de chaque groupe. Et chose surprenante, des réactions similaires ont été constatées chez les jeunes filles des deux premiers groupes.

Ainsi, téléphoner à sa mère ou recevoir un câlin étaient liés à une production similaire d'ocytocine, l'hormone de l'amour, et à une baisse identique du cortisol, l'hormone du stress. Les chercheurs ont donc conclu que les deux actions étaient tout aussi rassurantes et bénéfiques pour les enfants.

Reste désormais à confirmer cette découverte et pourquoi pas, à étendre ces recherches. On pourrait ainsi imaginer qu'envoyer des SMS ou parler à ses proches par vidéo permettent de bénéficier des mêmes bienfaits, que l'on soit ou non une jeune fille. Car d'autres types de population ont aussi besoin d'être rassurés et de ressentir ce lien avec leurs proches. On pense notamment aux seniors que les nouvelles technologies pourraient sortir de leur isolement.

Par

Publié le

A lire ailleurs