A la maison, faut-il éviter les plats tout préparés ?

Publié le , par Anaïs Sybellas
A la maison, faut-il éviter les plats tout préparés ?

Quel est le point commun entre les 3 tranches de pain de mie tartinées de Nutella de votre petit-déjeuner, les nuggets de votre déjeuner, les barres céréales de votre goûter, ou encore la soupe instantanée de votre dîner ? Tous sont des produits transformés, et ces plats tout préparés ont un impact bien mauvais sur votre santé.

C’est ce que révèle l’étude NutriNet-Santé publiée le jeudi 15 février 2018. De 2009 à 2017, près de 105.000 personnes d’une quarantaine d’années ont rempli des questionnaires sur leurs habitudes alimentaires et leur bilan de santé.

Selon l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale), il résulterait de cette étude qu’une augmentation de 10% de la part d’aliments ultra-transformés dans le régime alimentaire peut provoquer une augmentation de plus de 10% de risque de développer un cancer (notamment le cancer du sein).  

Sont ici pointés du doigt non seulement les plats préparés du type aliments surgelés et nourriture en barquette, mais également tous les aliments transformés dans leur ensemble : biscottes, pain de mie, brioche industrielle, sucreries (bonbons, gâteaux, barres chocolatées), jambon, nuggets, pâtes instantanées, plats en conserve, crèmes dessert… Les boissons sucrées ne sont pas non plus épargnées par l’étude.

Lors de la transformation de ces produits, leurs propriétés sont modifiées et leurs apports moins bénéfiques pour la santé. Les additifs ajoutés lors du processus de transformation sont particulièrement néfastes : trop de sel, trop de lipides, trop de sucre, pour un apport trop faible en vitamines et en fibres. Enfin, les emballages en plastique des plats industriels sont aussi décriés par l’étude, car pouvant contenir un perturbateur endocrinien, le bisphénol A.