Véranda, la nouvelle pièce à vivre

Autrefois réservée aux maisons cossues, la véranda fait son apparition dans de nombreux foyers qui veulent s'agrandir. Mais plus qu'une simple extension, elle devient bien souvent une nouvelle pièce où se retrouvent la famille et les amis, un lien entre la maison et le jardin, entre le confort et la nature.

Véranda, la nouvelle pièce à vivre

Parce qu'il est souvent difficile d'agrandir sa maison, et encore davantage d'en acheter une nouvelle, la véranda apparaît comme une solution plus que séduisante pour gagner un peu d'espace chez soi. Mais c'est aussi une façon de valoriser sa maison en rendant la façade encore plus belle. Enfin, c'est une solution pour réduire sa facture de chauffage.

Véritable prolongement de l'habitat, en contact plus direct avec la nature, la véranda bénéficie des progrès en matière d'isolation. Aujourd'hui, on peut en profiter été comme hiver. Attention simplement à bien choisir les matériaux.

Matériaux : le bon choix

Si le bois, le fer forgé et le PVC ont toujours la cote, c'est l'aluminium qui semble être le chouchou des concepteurs de véranda. Léger et résistant, il est parfait pour les installations aux formes originales. Préférez les modèles à rupture de ponts thermiques pour garantir une bonne isolation.

Le bois aussi a ses adeptes : esthétique, écologique, c'est un bon isolant et il donne un cachet "authentique" à cette pièce qui a tendance à se fondre dans la nature. Mais il est cher et surtout, il demande de l'entretien, contrairement au PVC, économique et facile à entretenir. Ce matériau assure également une bonne isolation thermique et se décline désormais en une large gamme de couleurs. Sa résistance est en revanche encore mal définie.

Enfin, le fer forgé est indémodable et fait le bonheur de ceux qui veulent une véranda "à l'ancienne". C'est aussi la solution la plus onéreuse.

Toit et vitrage

Pour obtenir la meilleure isolation, été comme hiver, optez pour un double vitrage. Il isolera non seulement de la température extérieure (le froid en hiver, les rayons du soleil en été) mais aussi des bruits extérieurs. Le double vitrage à isolation renforcée est la solution idéale pour les plus exigeants. Côté sécurité, choisissez un vitrage retardateur d'effraction : robuste, il évitera à votre véranda d'être la cible des cambrioleurs. Pour une protection optimale, outre une alarme, prévoyez des volets roulants.

Le toit de votre véranda doit faire l'objet de toute votre attention. La tentation de voir le ciel de son canapé est si grande que le toit en verre est encore très en vogue, malgré son coût élevé. On peut également installer des panneaux en polycarbonate ou encore des panneaux sandwichs, occultants.

Quelques conseils

Pour ce qui est de l'orientation, la plupart des constructeurs conseille de bâtir votre véranda vers le Sud-Sud Est, pour pouvoir en profiter l'hiver. Une orientation vers l'Est donnera peu de soleil l'après-midi, tandis que vers l'Ouest, vous risquez d'avoir trop chaud en plein été. Tout dépend de l'utilisation que vous souhaitez faire de cette nouvelle pièce et de la période pendant laquelle vous comptez l'utiliser. L'orientation est un détail important à prévoir pour préparer le plan de votre future véranda.

Sachez enfin que pour une véranda de moins de 20 m², vous n'avez pas besoin de permis de construire, une simple déclaration de travaux en mairie suffisant. De plus, dans certaines zones, votre mairie peut vous imposer certains matériaux, mais aussi des couleurs ou une forme particulière.

Usage et déco

L'utilisation de la véranda, ouverte en général sur son jardin, n'a de limite que celle de son imagination. Longtemps considérée comme une remise ou au mieux un jardin d'hiver, elle est aujourd'hui conçue comme une pièce à part entière. Certains y font leur salon, avec une vue imprenable sur la verdure, d'autres en profitent pour étendre la cuisine. Finis le carrelage et les tables en plastique, place au parquet, aux tapis, aux canapés en cuir et aux meubles en bois précieux. La véranda se décore et s'équipe des dernières technologies : chauffage au sol, wifi, éclairage basse tension...

On accessoirise pour renforcer l'aspect naturel avec plantes vertes, volière ou aquarium. On crée des formes irrégulières, des volumes originaux. Et on n'hésite plus à donner de la couleur aux matériaux : le bleu, le vert, le rouge et l'anthracite sont très tendance. Certains choisissent même de donner à la structure en alu la couleur et l'aspect du bois, histoire de combiner les avantages de l'un avec l'esthétisme de l'autre.

La véranda bioclimatique

Conçue pour diminuer sa facture de chauffage, la véranda "bioclimatique" permet en effet d'apporter de la chaleur en hiver. Pour cela, elle doit être haute, ouverte sur la maison et sur l'extérieur, bien orientée, et bien sûr sans chauffage.

Son principe est simple : l'hiver, chauffée par les rayons du soleil, la véranda monte en température, l'air circule grâce aux ouvertures sur les pièces et la chaleur est transmise au reste de la maison. L'été, la véranda ouverte en grand fait circuler l'air durant la journée, et la nuit, elle accumule la fraîcheur que le mur massif (situé entre la véranda et la maison) restitue le lendemain.

Pour beaucoup, la véranda est ainsi devenue un rêve à portée de main : plus qu'une pièce supplémentaire, elle représente un véritable art de vivre.

>> A LIRE AUSSI : Rencontre avec un constructeur de vérandas

Par

Mis à jour le