Une aide à domicile pour une vie plus sereine

Une aide à domicile peut changer votre vie, en vous aidant à effectuer les gestes devenus difficiles. Pour autant, il n'est pas toujours simple de connaître les démarches à effectuer pour en bénéficier.

Une aide à domicile pour une vie plus sereine

L'âge, mais aussi une maladie ou un accident, peuvent rendre certains gestes du quotidien douloureux, voire impossible à effectuer. La présence d'une aide, quelques heures par mois ou par semaine, permet alors de retrouver une vie plus sereine, sans avoir à solliciter famille ou amis.

Évaluez vos besoins

Tout d'abord, soyez clair sur vos besoins : vous faut-il quelqu'un pour vous aider occasionnellement, pour le ménage ou les courses ? Ou une présence quotidienne est-elle nécessaire pour vous laver et vous habiller ?

Il est important que vous puissiez estimer le temps nécessaire à chacune des tâches qui sera effectuée par votre aide à domicile. En effet, son temps est limité, et il doit donc être utilisé de la façon la plus optimale.

L'aide ménagère à domicile

Une aide ménagère à domicile peut être accordée aux personnes de plus de 65 ans (ou aux personnes de plus de 60 ans qui ne sont plus en capacité d'exercer leur travail), et en légère situation de dépendance.

L'aide pourra alors effectuer des tâches aussi variées que le ménage, les courses, la préparation des repas, le lever et le coucher, la toilette, ou encore les démarches administratives. Ce service est toutefois limité à 30h par mois.

Pour faire une demande, il faut contacter l'action sociale de votre département si vos revenus ne dépassent pas 803,20 euros si vous êtes seul, et 1246,97 euros si vous êtes en couple. En cas de revenus supérieurs à ces montants, vous devez vous renseigner auprès de votre caisse de retraite ou votre complémentaire santé.

L'aide personnalisée d'autonomie (APA)

Pour les personnes de plus de 60 ans en situation de forte dépendance, l'aide sociale du département peut proposer une aide personnalisée d'autonomie. La demande doit être faite auprès du centre communal d'action sociale (CCAS) de votre ville. Vous pouvez également contacter l'assistante sociale de votre quartier pour obtenir plus d'information.

La prestation de compensation du handicap (PCH)

La PCH est une aide financière versée par le département aux personnes en situation de handicap. Son montant dépend de la situation particulière de chaque demandeur. Elle permet notamment de pouvoir payer une aide à domicile pour la toilette, le lever et le coucher et les repas. Elle ne peut pas être utilisée pour des heures de ménage. Un formulaire unique est à renvoyer pour pouvoir bénéficier de la PCH.

Les chèques emploi service universel (CESU)

Si vous ne pouvez pas bénéficier d'une aide sociale, vous pouvez toutefois employer une aide à domicile que vous rémunérerez avec les chèques emploi service universel.

Le CESU simplifie toutes les démarches, il vous suffit d'adhérer en ligne pour pouvoir déclarer et régler votre aide à domicile. Si vous avez plus de 70 ans, ou êtes en situation d'invalidité à 80%, vous serez exonéré des cotisations patronales de Sécurité sociale maladie, vieillesse et allocations familiales. Sachez également qu'en utilisant des CESU à hauteur maximale de 625 euros par mois, vous pourrez être remboursé de 50% en crédit d'impôt.

Attention, vous ne pourrez pas employer des aides pour des soins médicaux. Quant à l'aide à la toilette, au lever et au coucher, les aides à domicile doivent être habilitées. Renseignez-vous auprès de votre mairie pour connaître les organismes compétents.

Publié le 30/06/2017, par Anaïs Sybellas

"J'aime citer Goethe : Quoique tu rêves d'entreprendre, commence-le. L'audace a du génie, du pouvoir, de la magie."