Un potager sur un balcon, rien d'impossible

Nous sommes nombreux à rêver de pouvoir cultiver un potager, rares pourtant sont ceux, notamment en ville, qui disposent du jardin pour s'y essayer. On peut pourtant se consoler en faisant pousser fruits et légumes sur notre balcon. Mais quelques précautions restent à prendre pour éviter les incidents.

Un potager sur un balcon, rien d'impossible

Picorer des tomates cerise que l'on vient tout juste de cueillir, c'est le rêve ! Et contrairement aux idées reçues, nul besoin de posséder un grand terrain pour réaliser ce fantasme.

Un petit balcon, de la terre et un peu d'eau sont les seuls choses (ou presque) dont nous avons en réalité besoin pour faire pousser nos légumes.

Petits espaces, petits légumes

Vous pensiez ce rêve impossible à réaliser ? Pourtant détrompez-vous, cultiver un potager sans posséder de jardin, c'est possible ! Certaines plantes en effet ne demandent pas beaucoup d'espace pour pousser. Dans un pot de fleurs ou une jardinière, on peut alors remplacer ses fleurs par des fruits ou des légumes qui, en plus de produire de délicieux mets, sont parfois aussi décoratifs que des plantes.

Sur un petit espace, on privilégie les légumes de petite taille comme les tomates cerise, les radis, les poivrons ou les mini piments. Mais il est également possible de faire pousser de la salade sans trop de difficulté. Côté fruits, on s'essaie à la culture des fraises, qui s'épanouissent volontiers dans des jardinières. Bien évidemment, les herbes aromatiques restent les stars des balcons et terrasses. Thym, basilic, ciboulette, persil, romarin, menthe, il n'y a que l'embarras du choix.

Le matériel de l'apprenti jardinier

Vous savez désormais que faire pousser sur un petit espace est chose possible, découvrez maintenant comment. Dans un premier temps il vous faudra bien organiser votre balcon afin d'éviter que le désordre n'y règne.

Installez par exemple des étagères pour réaliser des cultures à la verticale et éviter de grappiller trop de place puisqu'elle nous fait ici déjà gravement défaut. Choisissez un endroit ensoleillé ou au contraire ombragé en fonction des besoins des fruits et légumes choisis.

Il ne vous reste plus ensuite qu'à choisir des pots, des jardinières et même une mini-serre, vous offrir un bon sac de terreau et quelques plants ou graines à planter. Mettez-y ensuite tout votre cœur. Les fruits et légumes requièrent une attention toute particulière ainsi qu'une assiduité en ce qui concerne l'arrosage. C'est aussi simple que cela.

Les précautions qui s'imposent

Que vous soyez locataire ou propriétaire, sachez que l'on ne fait pas ce que l'on veut sur une terrasse ou un balcon. Sur ce type d'espace, il faut généralement se limiter au niveau du poids et ce, pour des questions de sécurité bien sûr. Des pots, de la terre, de l'eau, des plantes, à force, ça pèse. Ne multipliez pas à l'infini vos plantations donc.

Si vous vivez en résidence, lisez le règlement intérieur car il se peut, par exemple, que les jardinières suspendues soient non autorisées. Quoiqu'il arrive, vous devrez prendre vos précautions pour éviter tout risque d'accident dû à la chute d'une jardinière ou d'un pot.

Publié le 17/10/2016, par Carole Guidon

"Comme Neale Donald Walsch, je crois que la vie commence là où notre zone de confort s'arrête. Et vous ?"