Souffrez-vous de bruxisme sans le savoir ?

Si le mot est souvent inconnu, sa pratique et les maux qui en découlent nous sont familiers. Grincer des dents pendant qu'on dort est en effet assez courant. Et les troubles que cela provoque sont loin d'être anodins.

Souffrez-vous de bruxisme sans le savoir ?

Bruxisme, encore un nom à coucher dehors, pensez-vous. Et bien, vous ne croyez pas si bien dire. Le bruxisme est un mal courant qui consiste à grincer des dents, bien souvent la nuit. Une bonne raison pour votre partenaire de vous envoyer dormir ailleurs.

On pense que 6 à 8% des adultes sont touchés par ce désagrément, mais comme beaucoup ne le savent pas, les chiffres sont probablement bien supérieurs.

Une origine évidente : le stress

Deux formes de bruxisme ont été constatées : une forme statique (dite aussi centrée), où la personne serre les dents sans les bouger ; une forme dynamique (ou excentrée), où les dents grincent à cause de mouvements latéraux de la mandibule.

Mais pourquoi une telle activité des dents, qui plus est en pleine nuit dans 80% des cas ? Une cause est évoquée très fréquemment : le stress. Caractéristique commune des personnes souffrant de bruxisme, le stress serait à l'origine de ce travail inconscient des mâchoires.

Problème ponctuel, surmenage au travail, pression familiale... Le stress du quotidien, qui a également des effets bien connus sur le sommeil, peut donc déclencher des crises de bruxisme. Surtout que la force développée par nos mâchoires est étonnamment plus importante quand on dort.

Des conséquences sur la santé

Outre le fait de réveiller éventuellement votre conjoint, ces grincements de dents peuvent avoir des effets néfastes sur votre santé, et pas des moindres. Usure des dents, sensibilité des gencives, douleurs aux mâchoires, mal de dos, douleurs au cou, maux de tête, acouphènes... Les conséquences du bruxisme sur le corps sont aussi nombreuses que pénibles.

Encore faut-il le savoir, car si personne ne vous informe de votre manie nocturne, ces douleurs peuvent rester inexpliquées. Donc si vous dormez seul et que par conséquent, personne ne s'est plaint de vos grincements de dents, n'hésitez pas à consulter votre dentiste qui pourra poser un diagnostic.

Quelques solutions pour ne plus grincer des dents

Si vous avez été diagnostiqué bruxomane, il ne reste plus qu'à agir sur la cause probable de votre mal. Comme indiqué précédemment, il s'agit du stress. La première piste sera donc de définir la cause de ce stress (ambiance au travail ? charges familiales ?) afin de travailler sur celle-ci pour, si possible, l'atténuer voire la supprimer.

Si aucun traitement médical n'est prévu contre le bruxisme, l'homéopathie pourra peut-être vous aider à vous détendre et donc, à terme, à vous soulager. Il est également possible de porter des gouttières occlusales durant la nuit.

Autre solution, lutter contre vos tensions en pratiquant une discipline anti-stress, comme la méditation, la sophrologie, quelques séances de yoga, ou encore en ayant recours à l'ayurveda. Faire du sport peut aussi aider à relâcher un peu la pression. L'acupuncture est une autre technique à envisager, tout comme l'hypnose qui peut agir efficacement contre les troubles de l'humeur.

Publié le 24/02/2017, par Guillaume

"Créateur du site et auteur de nombreux articles, je supervise aussi l'équipe de rédacteurs, pour vous faire partager nos trouvailles, nos idées, nos envies."