Savoir choisir son escalier

Qu'il soit en bois ou en métal, pour accéder à l'étage ou rejoindre un sous-sol, l'escalier est incontournable dans un logement à plusieurs niveaux. Encore faut-il arriver à trouver son bonheur parmi les modèles, les formes, les matériaux...

Savoir choisir son escalier

L'escalier ne permet pas seulement de monter ou descendre d’un niveau à l’autre. Il est aussi un véritable objet de décoration intérieure. Chaque escalier va définir une atmosphère selon ses formes, sa couleur et les matériaux utilisés. Qu'il soit droit, en colimaçon ou en quart de tour, l'escalier va marquer votre maison de son identité.

La forme d’un escalier

La configuration de l’endroit où l’escalier sera monté peut déterminer le choix de l’escalier. Il est impératif de respecter l’implantation générale de l’habitation.
L’escalier en colimaçon (ou hélicoïdal) sera très économe en espace. Pour autant, il est également prisé dans des endroits aérés pour des décorations modernes, de type loft. Dans le choix des matières, un mélange de bois ou de métal comme l’inox donnera un côté tendance à votre intérieur tout en faisant ressortir la touche traditionnelle.
Un escalier droit se contente souvent de remplir son rôle de passerelle pour conduire à l’étage, il est donc simple et sobre. Pour les petits budgets et pour les habitations avec une architecture simplifiée, l’escalier droit peut convenir. L’unique défaut est qu’il occupe une place importante. Il est donc à utiliser dans les grandes pièces. Pour contrebalancer cette obligation d'espace, on peut placer des rangements sous l'escalier.
L’escalier en quart de tour se distingue par sa sobriété. Bien choisi, il présente un certain charme. Les pièces qu'il rejoint mettront en valeur son côté simple mais élégant. L'escalier ¼ tournant (ou même ½ tournant) permet de limiter l'encombrement.
Enfin, l'échelle dite "de meunier" regagne du terrain. Avec un style plus contemporain conçu parfois de métal et de verre, elle s'adapte rapidement à toute hauteur de plafond.

Le choix des matériaux

Ces dernières décennies, les escaliers contemporains en bois et en inox sont très tendances. Ils sont de plus en plus légers, aériens et modernes. Une association bien dosée entre ces deux matériaux fera ressortir son aspect décoratif voire design.
Un escalier en inox aura l’avantage de donner une touche contemporaine, même à une décoration est vieillissante.
Pour rechercher le côté rustique, l'escalier en bois convient très bien. Il est prédestiné aux maisons de campagne ou aux maisons anciennes. Concurrencé par l'inox, l’escalier en bois garde un côté chaleureux.
Le choix du verre est de plus en plus répandu. Un garde-corps vitré ou même des marches en verre apporteront une vraie touche moderne. Cet escalier peut même se révéler être un objet d’art, véritable fierté de ses propriétaires.

Quelle essence de bois pour son escalier ?

Si vous optez pour un escalier en bois, le choix peut devenir difficile lorsqu’il s’agit de choisir entre toutes les essences de bois : hêtre, chêne, bois exotique clair, bois exotique rouge ou encore sapin blanc...
Le chêne est considéré comme « le bois » par excellence. Il symbolise le côté rustique avec son caractère prononcé, sa noblesse, et surtout sa résistance au temps.
Le hêtre et sa teinte rosée est résistant et souple.
Le sapin se caractérise par son aspect léger et lumineux. Il est facile à travailler et reste très économique.
Les bois exotiques qui viennent d’Afrique sont très à la mode. Ils peuvent donner une petite touche de luxe à votre intérieur.

Publié le 21/09/2012, par Erwan Dutellier

"Fan de technologie et de design intérieur, j'aime les maisons et les gens qui vivent dedans."