SageGlass, la vitre intelligente qui règle la lumière

Il fallait y penser : il est aujourd'hui possible d'optimiser l'ensoleillement d'un bâtiment grâce à son système de vitrage. Utilisées surtout dans des constructions publiques, ces vitres intelligentes apparaissent aussi chez les particuliers. Une technologie qui vise à améliorer le confort autant qu'à maîtriser les dépenses énergétiques.

SageGlass, la vitre intelligente qui règle la lumièrePhoto: Quantum Glass

Vous l'avez sûrement déjà constaté, quand le soleil frappe sur vos carreaux, la pièce gagne en luminosité et la température monte en flèche. Ce qui est éventuellement agréable en hiver peut devenir gênant voire étouffant en plein été. La société Saint-Gobain a trouvé la parade en mettant en point un vitrage dit "intelligent" qui s'adapte au degré de luminosité. Baptisé "Electrochrome SageGlass®", ce système assure une gestion simple et active de la lumière et de la chaleur qu'elle engendre.

Le principe d'une vitre intelligente

L'idée est en réalité assez simple : sur commande manuelle ou automatique, le système de vitrage se colore légèrement, passant d'un état clair à un état teinté, tout en restant transparent. La force de la teinte est fonction de l'ensoleillement ressenti sur la vitre. Plus le soleil donne, plus le vitrage se colore. Résultat : la lumière est freinée, la chaleur du soleil est repoussée.

Comment ça marche ?

Cette vitre multi-couche révolutionnaire est recouverte, sur sa partie extérieure, d'une fine couche de métal, moins épaisse que 1/50ème d'un cheveu humain. Sous l'action d'un petit courant électrique, les ions passent d'une couche à l'autre, teintant au passage la vitre qui devient plus opaque. Si on inverse la polarité du courant, les ions retournent sur la couche d'origine et la vitre retrouve sa clarté.
Ce principe chimique est connu sous le nom de principe d’oxydation / réduction, qui provoque un transfert d'électrons. Ce phénomène peut être provoqué manuellement ou de façon automatique pour réagir rapidement et sans contrainte à l'ensoleillement d'un bâtiment.

L'objectif de ce vitrage nouvelle génération

La vitre intelligente poursuit donc un but évident : réduire l'impact du soleil sur l'intérieur d'un édifice. En freinant l'intrusion des rayons solaires, elle diminue la luminosité (évitant ainsi les éblouissements) mais également la chaleur induite par ces rayons : la température dans la pièce est stabilisée voire réduite.
Avec un tel système, la chaleur excessive et gênante est évitée, au profit d'une atmosphère plus agréable. Les ventilations et climatisations sont moins sollicitées et les dépenses énergétiques se trouvent ainsi réduites.

Distribué par la marque Quantum Glass, ce vitrage a remporté la médaille d’argent du Concours de l’Innovation, qui s'est tenu lors du salon de la construction Batimat en 2012.

Publié le 05/04/2013, par Guillaume

"Créateur du site et auteur de nombreux articles, je supervise aussi l'équipe de rédacteurs, pour vous faire partager nos trouvailles, nos idées, nos envies."