Réduisez les déchets de vos boules de poils

Dans la lutte contre les déchets, il y a des difficultés imprévues : les animaux de compagnie ! Si votre chat ou chien préféré vous apporte des kilos d'amour, il génère également à lui seul des kilos de… détritus. Voici quelques conseils pour limiter les dégâts.

Réduisez les déchets de vos boules de poils

Votre animal de compagnie, vous l'adorez. Mais concilier sa présence et votre politique zéro déchet peut être un vrai casse-tête. Et pour cause ! Sacs de croquettes, litière et jouets sont autant de détritus que vous devez racheter tous les mois. Et les solutions ne sont pas toujours faciles à trouver.

La litière, l'enfer des écolos

Si vous vivez avec un chat qui ne peut pas sortir pour faire ses besoins, vous voilà réduit à changer sa litière régulièrement. Et à la jeter. La litière est un véritable enfer pour les défenseurs de l'environnement, car il n'existe pas de solution parfaite.

Il y a certes des litières compostables, mais vous ne pouvez pas les jeter dans votre compost habituel ni dans les toilettes, car les excréments de chat peuvent être toxiques. Si vous en avez la possibilité, vous pouvez fabriquer un compost spécial pour votre chat, mais il vous faudra le laisser reposer deux ans au lieu d'un, pour être sûr que le parasite de la toxoplasmose disparaisse. Ne l'utilisez pas ensuite pour vos plants de légumes, mais gardez-le pour vos fleurs, afin d'éviter tout risque de contamination. En revanche, vous pouvez mettre les poils de votre chat au compost habituel.

Vous pouvez choisir des litières à base de copeaux de bois, de sciure ou de pellets, mais des granulés de bois vendus pour le chauffage marchent également, et sont bien moins chers ! Privilégiez des litière emballées dans du carton ou du plastique recyclable, et de grande taille, pour éviter de multiplier les déchets.

Enfin, quelques magasins comme Truffaut proposent de la litière en vrac. Vous évitez l'emballage, mais cette litière est malheureusement chimique, non compostable et donc nocive pour l'environnement.

La nourriture à choisir pour réduire les déchets

Évitez autant que possible les sachets fraîcheur et les boites de pâtée, qui génèrent beaucoup de déchets et ne sont pas forcément bons pour votre compagnon à quatre pattes.

Évitez également les friandises que l'on trouve elles aussi sous sachet, et donnez plutôt vos restes de repas (dans la mesure du raisonnable) à votre chien ou votre chat. Ils se feront un plaisir de vous débarrasser de vos couennes de jambon et de vos croûtes de fromage ! Les plus motivés d'entre vous trouveront des recettes de biscuits pour chien sur internet. Les chats peuvent, quant à eux, apprécier des haricots ou des courgettes bouillies.

Il n'existe pas encore de croquettes en vrac. En attendant, privilégiez les grands sacs recyclables de croquettes, pour éviter là encore la multiplication des emballages. N'hésitez pas à parler à votre vétérinaire de votre projet zéro déchet, et demandez-lui de vous aider à concocter des repas équilibrés pour votre animal.

Des jouets fabriqués maison

Les jouets que vous achetez en supermarché sont souvent en plastique et de mauvaise qualité. Alors pourquoi ne pas les fabriquer vous-même, plutôt que de dépenser de l'argent pour quelque chose que vous jetterez dans un mois ? Une chaussette orpheline, roulée en boule, fera le bonheur des chatons, tandis que de vieux t-shirts déchirés et tressés amuseront votre chien.

Vous pouvez même fabriquer une balle pour votre chat en découpant un rouleau de papier toilette !

Publié le 13/03/2017, par Anaïs Sybellas

"J'aime citer Goethe : Quoique tu rêves d'entreprendre, commence-le. L'audace a du génie, du pouvoir, de la magie."