Ralentir le temps qui passe trop vite en vieillissant

Si durant l'enfance, une heure d'école peut sembler durer une éternité, en prenant de l'âge, les jours, les semaines, les mois défilent à la vitesse de la lumière. Cette impression a aujourd'hui une explication scientifique. Mais ce n'est pourtant pas une fatalité. Car à n'importe quel moment, chacun de nous a la possibilité de ralentir le temps.

Ralentir le temps qui passe trop vite en vieillissant

"Hier encore, j'avais 20 ans", dit la chanson. Et si vous avez également le sentiment que le temps vous file entre les doigts, on a peut-être la solution pour le ralentir. Car bien que ce phénomène soit naturel et inévitable, des techniques simples et accessibles à tous permettent d'appuyer sur pause à tout moment.

Pourquoi le temps passe plus vite avec l'âge ?

C'est un phénomène ou plutôt une impression tout à fait banale. Le temps semble passer plus vite à mesure que l'on prend de l'âge. Ce sentiment, Adrian Bejan, professeur à l'Université de Duke, l'a étudié de près. Il y apporte aujourd'hui une explication.

Selon ses recherches publiées en mars 2019 dans European Review, l'accélération du temps serait due à des changements physiques liés au vieillissement de notre cerveau. Chez les enfants en effet, le cerveau est capable de percevoir et de traiter un plus grand nombre d'images à la fois, alors qu'en vieillissant, le nombre d'images perçues dans la même journée diminue.

En traitant moins d'informations, la personne prenant de l'âge a alors le sentiment que le temps s'écoule plus vite, qu'il ne se passe pas grand-chose en 15 minutes quand pour un enfant ce laps de temps est bien plus riche en informations. Il semble alors durer bien plus longtemps.

Arrêter le temps grâce à la pleine conscience

S'il n'est pas possible (pour l'heure) d'empêcher ce mécanisme naturel, d'autres techniques sont d'une efficacité redoutable pour ralentir le temps. On pense notamment à la méditation en pleine conscience.

Cette méthode va nous permettre de nous ancrer dans le présent et d'être attentif à l'instant, sans aller se perdre dans ses pensées, ruminations et autres rêveries. L'idée est ainsi de faire une pause dans son quotidien, de ressentir pleinement le moment présent. On peut pour cela se concentrer sur sa respiration, constater les sons et les odeurs qui nous entourent sans y attacher de jugement, mais aussi prendre conscience de son corps et de ses points de contact avec la chaise ou le sol.

Chaque fois que l'esprit se perd à nouveau dans ses ruminations, on le ramène gentiment mais fermement sur l'instant présent. Déconnecté de notre vie, loin de notre téléphone et de notre ordinateur, ce moment semble alors durer une éternité. À faire et à refaire quotidiennement pour avoir enfin le sentiment de saisir l'instant.

Prendre l'habitude de documenter sa vie

Si la vie semble vous filer entre les doigts, essayez cette deuxième technique. Chaque fois que vous faites une activité, une sortie, que vous passez du temps en famille ou entre amis, que vous faites une expérience... documentez cet instant !

Tenir un journal de bord vous permettra de booster votre créativité mais aussi de réaliser que contrairement à ce que vous dit votre cerveau, votre vie est bien remplie et votre temps utilisé à bon escient. Prenez des photos, écrivez un résumé de votre journée, dessinez, agrafez vos places de cinéma, une carte postale, un ticket de caisse, un prospectus, un plan, bref, documentez votre vie.

Prenez une pause régulièrement et passez en revue ce carnet qui devrait rapidement être bien rempli. Certes, vous aurez peut-être encore le sentiment que la vie défile à un rythme effréné, mais vous saurez désormais qu'il s'agit d'un mauvais tour que vous joue votre cerveau et qu'en réalité, il se passe bien des choses dans votre quotidien. Pensez simplement à appuyer sur le bouton "stop" de temps en temps pour prêter attention aux petites choses de l'instant.

Multipliez les expériences inédites

Pour ralentir notre vie et diminuer cette impression que le temps file à toute vitesse, une autre astuce, reconnue par les psychologues, peut sembler paradoxale : elle consiste à multiplier les activités nouvelles. Surprendre son cerveau pour créer de nouveaux souvenirs et enrichir sa frise chronologique.

Lorsqu'on est dans sa routine quotidienne, les journées passent et se ressemblent. Au bout de quelques mois, l'impression que le temps s'est écoulé d'un claquement de doigt est saisissante. En revanche, si vous faites chaque jour quelque chose de nouveau, si vous ajoutez régulièrement à votre existence des éléments inédits, vous donnez à votre cerveau l'occasion de créer des souvenirs. Vous enrichissez ainsi le film de votre vie et vous avez beaucoup moins l'impression que le temps a filé sans vous en apercevoir.

Par

Publié le

A lire ailleurs