Quelles plantes rentrer chez soi en hiver ?

L'hiver, il est recommandé de protéger ses plantes du froid et surtout, du gel. Ainsi, certaines plantes en pot devront être rentrées à l'intérieur de la maison ou dans un abri. Pourtant, mal entretenues, elles risquent de souffrir tout autant de ces nouvelles conditions que du froid.

Quelles plantes rentrer chez soi en hiver ?Photo: 123RF

Lorsque les températures dégringolent, les plantes, et particulièrement les plantes en pot souffrent. À cette période de l'année, il est alors nécessaire de leur accorder une attention toute particulière.

Quelles plantes sélectionner pour hiverner, à quelle date les rentrer et surtout, comment s'en occuper, on vous donne aujourd'hui nos meilleurs conseils pour réussir l'hivernage de vos plantes.


Hivernage : le choix des plantes et du local

L'hiver, avec la chute des températures, nombreuses sont les plantes qui s'accommodent difficilement de ce changement de saison. Leur pire ennemi ? Le gel qui menace directement leur survie. Pour éviter de perdre vos plantes, il convient alors de rentrer les plus fragiles.

Parmi elles, on retrouve des variétés très communes comme les agrumes, le géranium, l'hibiscus, l'orchidée, le laurier-rose, le bougainvillée, le jasmin, l'oiseau du paradis et plus généralement, toutes les plantes tropicales qui aiment la chaleur.

Pour les protéger du froid, nul besoin de les rentrer dans son salon ! Un abri dans le jardin tel qu'un cabanon, une buanderie lumineuse, un garage suffisamment éclairé ou même une véranda feront très bien l'affaire. Car surchauffé, le salon n'est pas non plus le meilleur ami des plantes.

Quel moment choisir pour les rentrer ?

Difficile de donner ici une date claire et précise. Car chaque année, les conditions météorologiques ne sont pas les mêmes et il arrive parfois que les premiers jours de fraîcheur nous surprennent plus tôt que prévu.

Ce qu'il faut savoir, c'est que contrairement aux idées reçues, les plantes en pot ne doivent pas être mises à l'abri alors que les températures commencent à baisser mais bien avant ! Et pour cause, le contraste de température risque de leur être préjudiciable. C'est donc plutôt à la fin de l'été, ou au début de l'automne en fonction des années, alors que la météo est encore clémente y compris la nuit, qu'il faut prendre les devants et les installer dans leur nouvel habitat.

Pour les sortir, soyez là aussi très prudent. Si les journées sont chaudes au printemps, il arrive que les nuits soient fraîches. Ne faites donc pas l'erreur de ressortir vos pots trop tôt. Attendez généralement la fin du mois de mai pour le faire.

L'entretien des plantes en hiver

A la saison froide, l'entretien des plantes n'est pas le même qu'en plein été, bien entendu. En hiver, l'arrosage doit être moins fréquent. Le gros du travail consiste ici à surveiller ses plantes d'éventuels envahisseurs comme les pucerons ou les cochenilles qui les menacent. Pour cela, procédez à un traitement insecticide lorsque vous les rentrez dans leur abri et débarrassez-les de leurs feuilles mortes.

Veillez également à ce que vos plantes ne soient pas dans un espace trop chauffé comme le salon ou les autres pièces à vivre, ni dans un espace trop sombre. Si vous réussissez à conjuguer tous ces impératifs, à la belle saison, vos plantes vous le rendront.

Publié le 27/11/2015, par Carole Guidon

"Comme Neale Donald Walsch, je crois que la vie commence là où notre zone de confort s'arrête. Et vous ?"