Quel cadenas pour un maximum de sécurité ?

Le cadenas est un petit objet anodin dont les facettes cachent plusieurs subtilités. Mécaniques avec des chiffres ou une petite clef, parfois prévus pour les mal-voyants ou bien dotés d'un système biométrique, les cadenas ne se valent pas tous. Voici comment bien choisir ce petit accessoire qui doit vous apporter plus de sécurité.

Quel cadenas pour un maximum de sécurité ?

Le cadenas, objet au combien iconique, doit être apprécié suivant sa résistance purement matérielle (contre scies, pinces, perceuses...) mais également technique (tentative de déchiffrage non autorisée). Mécanique avec sa combinaison de chiffres, il peut également être fourni avec une clef.

Certains modèles plus exotiques permettent une facilité d'utilisation aux personnes mal-voyantes, tandis que les tous derniers cadenas biométriques se parent d'une efficacité renforcée mais pourraient bien exfiltrer vos données. Toutes les serrures ne se valent pas, et certaines sont des garanties de qualité là où d'autre dévoilent au contraire une fabrication bâclée.

Quel type de cadenas et quelle matière ?

Les cadenas existent en plusieurs matières : inox, laiton, acier, aluminium ou même titane pour les utilisations les plus à risque (aéronautique). Ces matières présentent des résistances peu ou prou équivalentes, l'essentiel étant de se tenir à l'écart d'alliages plus douteux tels que le zamak.

Quelquefois, le cadenas est recouvert d'une couche de PVC afin de le protéger de l'oxydation ou par simple mesure esthétique. Ce n'est pas un gage de mauvaise qualité tant que la couche reste superficielle et ne vient que recouvrir le métal utilisé. Elle est souvent là pour offrir une protection supplémentaire contre les chocs ou l'oxydation.

La résistance physique du cadenas

Les attaques sur les cadenas peuvent être de deux types. Soit brutales à l'aide de pinces ou de scies, soit plus travaillées par crochetage du mécanisme de sécurité.

En ce qui concerne la protection contre les attaques brutes, c'est l'anse de votre cadenas qui est la partie la plus vulnérable. Les meilleurs modèles offrent un design travaillé laissant peu de prises aux mâchoires d'une pince ou à une main ganté qui viendrait stabiliser le cadenas pour permettre de le scier. Une anse courte et des bords arrondis en somme.

La meilleure matière pour ce type de cadenas est l'acier trempé enrichi au carbone. La trempe de l'acier est une méthode qui permet d'en augmenter la résistance, et l'enrichissement au carbone (la cémentation) permet de conférer davantage de résistance aux dents de scies.

Si le fabriquant l'a indiqué, vous pouvez également rechercher la norme EN 12320 sur l'emballage du produit qui classe les cadenas en 6 classes de sécurité, la classe 6 offrant la meilleure protection.

cadenas à chiffres

Résistance technique : zoom sur la serrure

L'ouverture la plus commune du cadenas s'effectue avec une clef. Plus la clef est dentelée, plus elle actionne de goupilles à l'intérieur de la serrure, et plus elle est difficile à crocheter. Vous pouvez également tester la sécurité du cadenas en introduisant la clef presque entièrement et en essayant de tourner le verrou. Si vous ressentez un peu de jeu, cela indique une faiblesse dans l'alignement des goupilles, et par conséquent une facilité de crochetage pour un éventuel attaquant.

Si le cadenas est à code, il faut alors prendre gare à la longueur de celui-ci. Un minimum de 4 chiffres semble acceptable pour éviter que quelqu'un de mal attentionné ne tente toutes les combinaisons possibles. En effet, avec 4 chiffres, le total de combinaisons potentielles est supérieur à 10.000 ! Avec un cadenas à 3 chiffres, le nombre de combinaisons maximum est bien moindre : seulement 1000 combinaisons.

Mais le nombre de chiffres du code ne fait pas tout. Les cadenas à boutons pressoirs, utiles pour les personnes mal-voyantes, ne distinguent pas l'ordre des chiffres de la combinaison. Ainsi le code 1234 correspond également au code 1342, ou encore 4321. Ce qui réduit grandement le nombre des possibilités de code. Biens que pratiques, les cadenas à bouton pressoir doivent donc être réservés à des utilisations où la sécurité n'est pas la priorité.

A l'exact opposé en matière de sécurité, les cadenas électroniques et même biométriques offrent une protection exceptionnelle. Impossible de tenter toutes les combinaisons sur une empreinte digitale, à moins de sortir tout droit d'un épisode des experts. Choisissez cependant une marque dans laquelle vous pouvez avoir confiance, offrant un modèle de préférence non connecté. Il serait dommage autrement que les données de vos empreintes digitales se retrouvent en vente sur le web à l'issue d'un piratage de la base de données.

Par

Publié le

A lire ailleurs