Préparation à la méditation

La méditation, c'est comme tout : pour la réussir, il faut un minimum de préparation. Il ne s'agit pas ici de se mettre en place pendant des heures mais de réunir les conditions optimales pour une méditation efficace.

Préparation à la méditationPhoto: Tiverylucky / FreeDigitalPhotos.net

Méditer est la chose la plus simple qui soit : pas d'accessoire, pas de lieu sacré, pas de maître ou de gourou... Notre propre respiration étant le premier support, elle s'emporte partout et est disponible à tout moment.

On peut donc méditer en tout lieu, à n'importe quel instant, pourvu que les conditions minimales soient tout de même réunies.

Le minimum requis pour méditer

La première condition pour méditer, c'est la motivation. Vous devez ressentir en vous une profonde envie d'être à l'écoute de votre être intérieur.

Ensuite, choisissez un endroit où vous ne serez pas dérangé. Prévenez votre entourage et débranchez le téléphone.

Prévoyez une tenue décontractée et veillez à avoir l'estomac ni vide ni plein.

Quelques astuces pour simplifier la démarche

Bien que l'on puisse méditer debout, couché ou en marchant, il est préférable dans un premier temps de s'asseoir confortablement sur un coussin. Mais une simple chaise fera parfaitement l'affaire.

Donnez-vous envie de vous offrir ce moment en soignant l'atmosphère. Allumez une bougie (blanche ou d'une couleur qui vous inspire). Faites brûler un peu d'encens. La bougie est un symbole pour l'âme et la Lumière. L'encens est un symbole de purification.

Créez une ambiance musicale douce avec de la musique relaxante en fond sonore.

Vous favoriserez ainsi la stimulation de vos sens : la vue, l'odorat, l'ouïe.

La position ne garantit pas la méditation

Tout comme l'habit ne fait pas le moine, la posture ne fait pas le méditant. Il ne suffit pas de s'asseoir et de faire silence pour considérer que l'on médite.
Si vous êtes assis, les mains sur les genoux, les yeux fermés, et que vous ruminez un événement passé en essayant de trouver une explication, vous ne méditez pas.
Si vous êtes en position du lotus, les mains tournées vers le ciel, en réfléchissant à l'obstacle qui vous attend ou en planifiant vos vacances, vous ne méditez pas.
Finalement, peu importe votre position, du moment que vous prenez conscience du flot de pensées pour mieux revenir, sans cesse, à l'exercice.

L'assiduité comme première vertu

L'idéal est de méditer tous les jours, même dix minutes. N'hésitez pas à inscrire votre petite séance dans votre agenda ou à programmer un rappel sur votre téléphone.

Essayez de méditer au même endroit, à la même heure. Un comportement familier aide à fixer l'attention.

Vous êtes prêt pour votre premier exercice de méditation.

Publié par Guillaume

"Créateur du site et auteur de nombreux articles, je supervise aussi l'équipe de rédacteurs, pour vous faire partager nos trouvailles, nos idées, nos envies."