Pour vivre épanoui, vivez à votre rythme !

Vivre à son rythme n'a jamais été aussi difficile ou presque dans une société qui nous impose d'être encore et toujours plus performant. Il devient pourtant urgent de se reconnecter à son corps, d'écouter ses envies et ses limites, et d'imposer son propre style de vie.

Pour vivre épanoui, vivez à votre rythme !

Le rythme de vie imposé par notre société n'est pas toujours le nôtre. Cette cadence infernale pour certains ou ce rythme trop mou pour d'autres a d'ailleurs des conséquences fâcheuses sur notre bien-être.

Voilà pourquoi nous vous proposons aujourd'hui d'apprendre à déterminer votre propre rythme de vie et à l'imposer aux autres.


Un rythme imposé nous rend malheureux

Parce que nous n'avons pas des âges, des personnalités ou des capacités physiques et mentales similaires, nous ne vivons pas tous au même rythme. Malheureusement pour nous, notre société à travers le travail ou des horaires de repas, par exemple, nous impose la même cadence, à tous !

Tant pis pour vous si vous n'avez pas faim à 12h ou 13h, si vous n'avez pas sommeil à 23h, si une journée de travail de 8h est trop lourde ou si vous aimeriez au contraire faire plus. Fatigue, stress, culpabilité, burn-out pour les uns, ennui et déprime, pour les autres, un rythme de vie imposé et inadapté à nos propres envies ou possibilités a de lourdes conséquences sur notre bien-être.

Comment s'épanouir psychologiquement et se sentir au mieux de sa forme physiquement si l'on n'écoute pas son propre corps ?

Trouver le bon tempo et s'y tenir

Déterminer la cadence qui nous convient n'est pas toujours chose aisée. Parasités par le monde extérieur, par les règles prescrites dont nous avons du mal à nous défaire, nous ne savons plus ce qu'il nous faudrait.

Pour y parvenir, une seule solution, écouter son corps. Pour cela, prenez un carnet et notez des choses simples, comme le nombre d'heures de sommeil dont vous avez besoin chaque nuit pour vous sentir bien. Évaluez l'activité physique que vous êtes capable de faire chaque jour. Essayez également d'évaluer votre capacité de concentration ou un temps de travail au-delà duquel vous n'êtes absolument plus productif.

Tentez ensuite d'organiser votre vie de manière à suivre les capacités naturelles de votre corps en jonglant avec les horaires imposés et avec lesquels vous devez conjuguer. En ayant conscience de vos propres besoins et de votre propre rythme de vie, en les voyant écrits noir sur blanc, il vous sera plus facile d'aménager un style de vie qui vous ressemble, qui suivra votre propre cadence et vous rendra plus heureux.

Imposer sa cadence au reste du monde

Le reste du monde vous impose son tempo depuis toujours, renversez la tendance ! Chaque être humain a ses capacités et si vous n'êtes pas le robot infatigable que notre société valorise sans cesse, ne culpabilisez plus.

Même en travaillant et en ayant des horaires imposés, tentez de faire des pauses, pauses auxquelles vous avez normalement droit. Si vous travaillez à votre compte et que vous avez une pêche d'enfer, pourquoi prendre une pause déjeuner trop longue ou quitter votre bureau trop tôt si vous n'en ressentez pas le besoin. Seul votre corps doit vous dicter votre conduite. Même chose le week-end, si vous avez besoin d'un rythme de vie soutenu pour vous sentir heureux, zappez les dimanches après-midi devant les séries télé et multipliez les activités.

À l'inverse, si vous avez besoin de repos, pensez à alléger votre programme et à étaler vos activités sur plusieurs semaines. Peu importe ce que notre société prescrit comme comportements à adopter, seul votre corps devrait vous dire ce que vous avez à faire. N'ayez plus peur ni honte d'assumer d'avoir un rythme de vie qui vous est propre, il en va de votre bien-être physique et psychologique.

Publié le 23/06/2016, par Carole Guidon

"Comme Neale Donald Walsch, je crois que la vie commence là où notre zone de confort s'arrête. Et vous ?"