Pour bien dormir, mangez futé !

Vous en avez assez de vous réveiller fatigué, de mettre plusieurs heures à trouver le sommeil, de tourner et virer tout la nuit ? Et si la réponse à vos problèmes se trouvait dans votre assiette ?

Pour bien dormir, mangez futé !

Les troubles du sommeil semblent être avec le stress, le mal du siècle. Insomnies, sommeil non réparateur, nuits agitées, il existe heureusement des solutions pour venir à bout de ces contrariétés. Privilégier certains aliments au repas du soir et en éviter d'autres permettrait par exemple de passer de bien meilleures nuits.

Les troubles du sommeil n'épargnent personne

Qu'ils soient récurrents ou occasionnels, nous sommes nombreux à être touchés par des troubles du sommeil. Il peut s'agir de difficultés d'endormissement, de réveils nocturnes, de la sensation d'avoir eu un sommeil non réparateur. En bref, ils sont multiples et variés et nous empoisonnent la vie.

S'il est possible d'avoir recours à un traitement médicamenteux pour en venir à bout, ces problèmes peuvent parfois se régler en travaillant sur des problèmes connexes comme l'anxiété ou en adoptant une hygiène de vie plus saine et équilibrée.

Privilégier certains aliments en fin de journée et au repas du soir peut par exemple avoir un réel impact sur la qualité de notre sommeil. Encore faut-il savoir quels mets consommer et quels mets sont à éviter.

Repas copieux et excitants aggravent la situation

Commençons par les ennemis jurés des bonnes nuits de sommeil. Vous vous en doutez certainement, tous les repas copieux, peu importe leur composition, sont à éviter. Manger en trop grande quantité risque d'entraîner une digestion difficile et de perturber par la même occasion notre sommeil. À éviter, donc.

Tous les excitants, tels que le café, le thé, les boissons énergisantes, les sodas contenant de la caféine ou de la théine sont également à éviter, et ce, dès le milieu de l'après-midi. L'alcool doit être consommé avec modération, car si les boissons alcoolisées semblent faciliter la détente et le sommeil, il n'en est rien !

Enfin, on conseille de lever le pied sur tous les aliments gras qui rendent la digestion difficile. N'importe quel aliment que vous avez du mal à digérer, même s'il est jugé "sain", est également à éviter. Vous connaissez mieux que quiconque votre corps et votre estomac, et les aliments que vous digérez difficilement.

Bien manger, c'est bien dormir

S'il est recommandé de manger léger le soir, il ne faut pourtant pas oublier de manger suffisamment. Une fringale avant de dormir ou au milieu de la nuit n'est pas non plus souhaitée.

Contrairement aux idées reçues, il est recommandé de manger des pâtes complètes, des pommes de terre ou du riz complet au repas du soir. Si on ne les noie pas sous le fromage râpé, le beurre ou la sauce tomate, aucun problème de digestion ou de lourdeur. Pensez à les associer à des légumes cuits ou crus pour un repas complet.

Plutôt que de consommer de la viande favorisant la sécrétion d'hormones comme la dopamine ou l'adrénaline, mangez du poisson. Et pour varier un peu, pourquoi ne pas tout simplement manger végétarien le soir ? Un geste pour soi et pour la planète.

Enfin, pensez à vous faire plaisir en terminant sur un carré de chocolat. Au delà du côté réconfortant de son goût, le chocolat est intéressant pour le magnésium qu'il contient, bon pour la détente. Associé à une tisane de passiflore pour la détente ou de camomille pour la digestion, il conclura la journée avec douceur. Vos nuits n'auront jamais été aussi belles !

Publié le 29/06/2016, par Carole Guidon

"Comme Neale Donald Walsch, je crois que la vie commence là où notre zone de confort s'arrête. Et vous ?"