Positiver, une arme redoutable contre les problèmes

Geindre au moindre problème, s'effondrer devant l'adversité, la tentation est grande de baisser les bras quand arrive un obstacle. Pourtant, il y a bien souvent un aspect positif caché quelque part. A vous de le trouver et d'adopter plus souvent une attitude positive quand la vie se complique.

Positiver, une arme redoutable contre les problèmes

Une vie sans périodes difficiles relèverait du miracle : nous passons tous par des moments plus ou moins agréables et plus ou moins désagréables, voire éprouvants. Comment faire pour vivre au mieux ces épisodes pénibles ? Voici quelques pistes qui pourraient vous aider.

Qu'est-ce qu'une attitude positive ?

Nous connaissons tous le point de vue d'un verre à moitié vide ou à moitié plein. C'est en quelque sorte cette philosophie. Soyons plus concrets : lorsqu'une situation désagréable se produit, nous pouvons avoir plusieurs attitudes. L'une de ces attitudes serait de trouver le moyen le plus rapide et le plus efficace, compte tenu de la situation et du contexte, pour réduire autant que possible les désagréments. L'attitude opposée consiste à se dire qu'on ne pourra jamais en sortir, ce qui a pour conséquences de s'écrouler sous le poids du ou des problèmes, sans volonté aucune pour inverser la situation et prendre en mains les choses pour les améliorer.

Entre ces deux attitudes, nous trouvons des choix intermédiaires qui tendent plutôt vers l'une ou vers l'autre. Pour positiver, il faut tendre vers la première sus-citée. Quelle que soit la situation, de la plus petite difficulté à la plus grande, la solution qui mène à l'attitude positive se trouve en soi.

Comment positiver ?

Il est extrêmement rare qu'une situation difficile ou éprouvante n'offre aucune opportunité positive : il existe la plupart du temps une issue bénéfique, un angle d'approche qui ouvre de nouvelles perspectives auxquelles nous n'avons jamais pensé. Pour parvenir à discerner cet angle, la règle N°1 est de ne pas se laisser envahir par le problème qui a surgi. Ceci permet par la suite d'être en pleine possession de son objectivité afin de bien cerner le problème et d'en tirer si possible, une issue positive ou du moins "plus positive" : ce qui revient à dire et de manière imagée, qu'à défaut de retrouver le blanc, essayons au moins d'atteindre le gris pour ne pas sombrer dans le noir.

Prenons un exemple : un licenciement. Perdre son emploi est une situation extrêmement pénible, d'autant plus si la personne licenciée a une famille à charge, des créances à honorer. Mais cet état de fait ne peut-il pas devenir un tremplin pour réaliser (enfin !) des projets qui somnolent depuis des années, tels que créer sa propre entreprise ou déménager pour se rapprocher d'un point géographique plus prometteur en matière d'emploi ?

Les cadeaux de la vie

Formatés pour suivre une ligne de vie dictée par la communauté à laquelle nous appartenons (groupe social, civilisation, appartenance religieuse, …) nous ne sommes pas toujours en mesure de voir toutes les opportunités qui se présentent à nous, tels des cadeaux tombés du ciel. En ouvrant bien grand les yeux, en mettant une dose de bonne volonté, notre attitude positive peut nous permettre d'être heureux à tout moment, en toutes circonstances.

S'apitoyer sur son sort, se plaindre et ne rien entreprendre pour modifier le cours des choses crée une montagne de problèmes qui finit par écraser toute personne, qui subit son sort au lieu de le façonner selon ses propres volontés. En positivant, on se bat "pour" une cause et non "contre" une cause.

Publié le 05/09/2016, par Salma