Nous faisons disparaître les piscines

Rencontre avec Nicole Bosio, spécialiste des piscines à fonds mobiles

On les appelle aussi piscines cachées et elles sont en passe de devenir un must dans les jardins mais aussi dans les intérieurs. Pour tout comprendre sur ce système révolutionnaire, nous avons posé quelques questions à Nicole Bosio, gérante de la société Hidden Pool.

Nous faisons disparaître les piscines

Depuis quand ce concept de piscine cachée existe-t-il ?
En Europe, la piscine à fond mobile existe depuis 2001. Toutefois, le concept de la plateforme élévatrice par système hydraulique existait déjà, notamment pour le spectacle. L'un de nos partenaires et collaborateurs a installé un système équivalent en 1962 à Rabat au Maroc, pour apprendre aux enfants à nager (méthode BEA-BA). Donc l'idée d'une plateforme immergée dans un bassin est assez ancienne.

Pour bien comprendre le concept : l'eau remplit-elle progressivement le bassin qui descend ou bien la plateforme s'enfonce-t-elle dans le bassin déjà rempli ?
La piscine est déjà remplie, elle reste en eau et c'est la plateforme qui descend petit à petit dans le bassin. Il faut savoir qu'un bassin de 10 mètres par 5 mètres met quatre jours pour se remplir. La plateforme, elle, descend en moins de 2 minutes. Remplir à chaque fois la piscine serait trop long, trop onéreux et pas très écologique.

Il existe plusieurs technologies pour créer un fond mobile. Quelles sont celles que vous utilisez ?
La plus méthode la plus fiable et durable pour faire descendre une plateforme est celle qui utilise des câbles, par le biais de la motorisation en basse tension 24 volts. C'est cette dernière que nous utilisons. A l'aide de câbles en inox, nous suspendons la plateforme au niveau des margelles de la piscine, sous lesquelles sont cachés les supports de câbles. Les câbles sont placés sur toute la longueur du bassin. La plateforme descend ensuite toute seule, par son propre poids, le moteur n'entrant en action que pour la montée.
Nos amis belges ont un système inversé : leur fond mobile flotte, tel un radeau, puis est tiré vers le bas par le moteur, les câbles étant placés dans le fond du bassin. Il remonte ensuite par le système de flottaison.

Les travaux pour mettre en place ce type de piscine sont-ils plus conséquents que pour une piscine ordinaire ?
Pas avec notre technologie de fond mobile à câble en motorisation basse tension 24 volts. On a simplement besoin, lors du coulage des murs, de prévoir un tuyau en PVC dans lequel l'alimentation va passer. Ce tuyau partira dans un local technique, qui comprendra une armoire de gestion électronique. Dans certaines situations, on pourra avoir besoin d'un petit puisard en béton. Cela étant, il existe des technologies bien plus compliquées, qui demandent par exemple une galerie maçonnée tout autour du bassin, pour des mécaniques bien plus lourdes que la nôtre. Notre solution est très simple : nous intervenons quand la piscine est terminée, avant la mise en eau, pour assembler nos éléments, notamment au fond du bassin.



Quel est le surcoût par rapport à une piscine classique ?
Il faut prévoir de multiplier le prix du bassin par 1,5. Il ne s'agit pas d'un surcoût en terme de maçonnerie mais du prix de nos éléments, fabriqués sur-mesure en atelier. La création d'une plateforme, c'est de la haute-couture : le châssis en inox, les supports de poulies, la motorisation intégrée, les câbles... Cela représente entre 4 et 6 semaines de travail en atelier, pour concevoir cet ascenseur géant sur lequel des gens vont danser ou jouer au ping-pong. La plateforme doit pouvoir supporter jusqu'à 250 kg par m². C'est une grosse machine.

La possibilité de cacher cette piscine supprime-t-elle l'obligation de la fermer pour la sécurité des enfants ?
Absolument, d'ailleurs le fond mobile est avant tout une solution de sécurité. C'est la première raison pour laquelle les gens s'équipent en fond mobile. Ils s'affranchissent ainsi des bâches et autres alarmes. L'autre grande motivation, c'est l'envie de récupérer l'espace occupé par le bassin, pour gagner de la place. C'est l'occasion de cacher un spa dans un salon ou d'avoir une piscine dans un petit jardin en centre-ville. Certains clients y voient un côté design, esthétique, c'est le petit côté mégalo. Il y a aussi des demandes purement fonctionnelles, comme pour un cabinet de kiné, une balnéo pour animaux ou une fosse à plongée.

Quelles sont les situations pour lesquelles vous déconseillez la piscine à fond mobile ?
Il peut y avoir des situations où l'on ne peut pas intégrer de fond mobile, notamment sur un bassin existant, qui aurait par exemple des marches en béton. Le client devra alors faire modifier son bassin. Sinon, nous avons plutôt tendance à la conseiller. La plateforme mobile reste une installation coûteuse (entre 1500 et 2000 euros le m²), mais elle apporte une plus-value au bien immobilier. En plus, elle augmente la surface de la terrasse. Sans oublier que la température de l’eau sera préservée de plusieurs degrés, que l’évaporation sera réduite et engendrera une importante économie d’eau et de chauffage. Et puis il y a un côté magique, nous faisons littéralement disparaître la piscine, c'est bluffant. Quant à la sécurité des enfants, elle n'a pas de prix.

Merci Nicole d'avoir répondu à nos questions.
Visitez le site : www.hidden-pool.fr