Méditer en marchant, une autre pratique

Non, la méditation n'est pas forcément une activité où il faut rester statique jusqu'à ce que l'on perde toute sensation dans le corps ! Méditer peut aussi se faire en marchant, avec un peu de concentration.

Méditer en marchant, une autre pratique

Prendre du temps pour s'arrêter dans notre quotidien trépidant peut souvent être difficile. Pourtant, marcher est une activité que nous faisons tous les jours, pendant quelques minutes, voire quelques heures. Et si vous en profitiez pour méditer pendant votre marche ?

Réapprendre à marcher

Marcher, nous sommes d'accord, tout le monde sait le faire. Mais combien de fois par jour prenez-vous le temps de savourer votre marche ? Pour apprécier ce qui vous entoure, pour regarder le ciel, pour prendre conscience de vos mouvements, il faut vous trouver dans un état d'esprit bien particulier. Qui peut être difficile à atteindre, lorsque vous vous dépêchez pour attraper le bus, ou pour arriver à l'heure à un rendez-vous.

Il faut alors réapprendre à marcher, en faisant le vide dans votre esprit. Rangez votre téléphone, arrêtez de regarder votre montre, cessez de ruminer les mêmes inquiétudes. Redressez-vous, prenez conscience de ce qui vous entoure, et surtout, respirez.

La respiration, clé de la méditation

Comme pour toute technique de relaxation, la respiration est la clé. Une bonne respiration vous aidera à vous sentir mieux, en chassant les pensées parasites et en purifiant votre corps. De la même manière qu'en méditant assis, prêtez attention aux sensations qui parcourent votre corps alors que vous êtes en mouvement. Prenez conscience du lien entre vos gestes et votre respiration. Essayez de sentir le sol sous vos pieds. Si vous êtes dans un parc ou dans votre jardin, mettez-vous pieds nus pour mieux ressentir le contact de la terre.

Forcez-vous à relâcher à chaque expiration les tensions de votre corps, jusqu'à trouver le bon rythme de marche, en adéquation avec votre respiration. Essayez de garder une certaine concentration, tout en appréciant de sentir l'air et le soleil sur votre visage. Si votre esprit vagabonde trop, focalisez-vous sur votre respiration et vos sensations. Si c'est trop difficile, vous pouvez vous aider au début d'un mantra.

Pourquoi méditer en marchant ?

La marche méditative peut s'effectuer plus facilement, durant votre pause-déjeuner, ou en rentrant chez vous après le travail. Quelques minutes peuvent suffire pour vous aider à vous sentir mieux, plus apaisé. Essayez de trouver un lieu tranquille pour effectuer votre marche et éviter ainsi d'être trop stimulé par ce que vous voyez.

Le but est ici de prendre conscience du miracle de la vie, et de rester plus positif face à ce qui nous entoure. L'important est de parvenir à méditer de la façon qui semble la plus naturelle. Cela peut être assis pour certains, couchés pour d'autres, ou encore en mouvement. Si vous avez tendance à somnoler lorsque vous voulez méditer assis, ou que vous souffrez du dos, marcher peut être une bonne alternative.

Publié le 27/09/2016, par Anaïs Sybellas

"J'aime citer Goethe : Quoique tu rêves d'entreprendre, commence-le. L'audace a du génie, du pouvoir, de la magie."