Méditation par les gongs : le corps et les sons

Loin de la méditation silencieuse habituelle, la méditation par les gongs offre aux pratiquants une expérience inédite qui résonne dans tout le corps pour apporter une détente complète et immédiate.

Méditation par les gongs : le corps et les sons

La méditation par les gongs, également appelée "bain de gong", s'appuie sur les vibrations profondes provoquées par l'instrument. En se répercutant tout au long du corps, elles s'incrustent au plus profond des méditants pour réaligner leur énergie.

Un instrument puissant

Quiconque a déjà entendu un gong s'est aussitôt rendu compte de sa puissance et des fortes vibrations provoquées. Imaginez-vous alors allongé sur le sol, dans une pièce contenant plusieurs gongs de tailles différentes. A chaque coup, votre corps est traversé de part et d'autres par les vibrations de ces instruments, considérés comme sacrés dans le bouddhisme. Les sensations du corps sont ainsi décuplées. La circulation du sang est avivée et les cellules sont stimulées.

En immersion dans le gong

Le son du gong, qui représente dans le bouddhisme le son de la création, arrête toute pensée parasite. En suivant les pulsations du gong, l'augmentation et la diminution de leur intensité, il est possible de s'y immerger et de faire ainsi le vide dans son esprit. La respiration peut alors suivre le rythme des gongs, pour permettre un relâchement total du corps et de l'esprit.

Les échos provoqués par les gongs dans le corps permettent en effet le dénouement des tensions musculaires, provoquées notamment par le stress. Cette immersion peut également être considérée comme une thérapie par le son. La fréquence émise par les gongs permettrait au cerveau de plonger dans un état de détente important et quasi-immédiat. Chaque gong émet un son différent, qui aidera le pratiquant à méditer au mieux.

Comment méditer avec des gongs ?

Pour pratiquer la méditation par les gongs, il faut bien évidemment avoir des gongs chez soi, ainsi qu'un instructeur qui les frappera en rythme. Des vêtements confortables sont nécessaires. Mieux vaut éviter d'avoir mangé juste avant, pour que le corps ne soit pas concentré sur la digestion.

Après quelques exercices légers pour échauffer le corps, on s'étend sur un tapis de yoga. Une couverture peut être ajoutée. Il est en effet important de se sentir à une température agréable qui aidera à la détente. Une fois les lumières tamisées, les yeux se ferment et la session peut commencer. Les gongs vont résonner pendant une heure.

A la fin de la session, les méditants peuvent expérimenter une sensation de calme et de relaxation très profonde, et même un meilleur sommeil par la suite.

Publié le 03/01/2017, par Anaïs Sybellas

"J'aime citer Goethe : Quoique tu rêves d'entreprendre, commence-le. L'audace a du génie, du pouvoir, de la magie."