Méditation et cohérence cardiaque : calmez votre cœur

Qui dit méditation dit relâchement de l'esprit et détente du corps, à travers la respiration. Pourtant, le cœur a également son rôle à jouer dans la gestion du stress quotidien. C'est ce que nous apprend la cohérence cardiaque.

Méditation et cohérence cardiaque : calmez votre cœur

La cohérence cardiaque est une technique de méditation découverte aux États-Unis dans les années 1990. Elle a depuis fait son apparition en France, même si elle reste encore très discrète par rapport à la méditation de pleine conscience, en plein essor depuis quelques années. Pourtant, les bienfaits de la cohérence cardiaque sur le corps et l'esprit sont tout aussi importants.

Le cœur régule les émotions

Le Dr David Servan-Schreiber est le premier à avoir popularisé la cohérence cardiaque en France, avec son livre "Guérir", publié en 2003. Pour lui, l'importance du cœur dans la gestion des émotions est incontournable.

Le constat du Dr Servan-Schreiber est simple : lors de pics de stress ou de colère, le cœur s'emballe aussitôt, et son rythme perd sa régularité et sa cohérence. Résultat, vous vous retrouvez agité, avec le souffle court, et submergé par l'émotion.

En aidant votre cœur à retrouver sa régularité, ce que l'on peut appeler sa cohérence cardiaque, vous pouvez donc par ricochet retrouver votre calme et votre tranquillité d'esprit. En effet, si les émotions affectent votre rythme cardiaque, l'inverse est tout aussi vrai : votre rythme cardiaque peut influer sur vos émotions, et réduire ainsi votre niveau de stress.

5 minutes trois fois par jour

Pour influer sur votre rythme cardiaque, il vous faut pratiquer des exercices de respiration durant 5 minutes, trois fois par jour. Cette régularité permet de diminuer progressivement votre anxiété, vous aide à mieux gérer vos émotions, à être plus concentré, et à retrouver un sommeil apaisé.

Chaque séance d'exercices vous apportera un mieux-être durant 4 à 6 heures, d'où l'importance d'être bien impliqué dans votre pratique. Trois exercices par jour peuvent paraître contraignants, mais ce n'est jamais que 5 minutes à chaque fois, soit le temps d'une pause cigarette ou d'une pause café ! Vous pouvez ainsi prévoir une séance le matin, dès le réveil ou après la douche, une autre durant la pause déjeuner, et la dernière en fin d'après-midi.

Déroulé de l'exercice

Tout d'abord, comme pour tout exercice de méditation, choisissez de préférence un endroit calme où vous ne serez pas dérangé, et mettez votre téléphone en mode silencieux. Installez-vous confortablement, assis ou debout, le dos droit, les épaules et les bras relâchés, et les yeux fermés.

Pour calmer votre rythme cardiaque, vos respirations doivent être profondes et longues. Vous allez donc devoir modifier votre respiration, à la différence d'autres exercices de méditation qui recommandent de vous concentrer uniquement sur le souffle sans intervenir.

Pour vous aider, vous pouvez visualiser l'air passant dans vos poumons et l'imaginer traverser votre cœur, et le purifier du stress qui l'entoure. A chaque inspiration et à chaque expiration, comptez le plus lentement possible jusqu'à 5, sans que cela devienne désagréable. Recommencez sans marquer d'arrêt entre l'expiration et l'inspiration. Le but est ici d'avoir une respiration régulière et apaisée pour obtenir un rythme cardiaque régulier et apaisé.

Si vous avez du mal à vous détendre, essayez de visualiser un souvenir agréable à chaque inspiration. Au bout de quelques semaines, l'exercice vous paraîtra plus simple et naturel, et vous ressentirez plus profondément ses bienfaits.

Publié le 19/09/2017, par Anaïs Sybellas

"J'aime citer Goethe : Quoique tu rêves d'entreprendre, commence-le. L'audace a du génie, du pouvoir, de la magie."