Litière du chat : faites le bon choix !

Après les croquettes, la litière du chat est le deuxième choix qu'un maître doit effectuer pour son chat. Si l'important est avant tout que votre félidé l'adopte comme telle, sachez tout de même qu'une litière en silice n'offre pas les même atouts qu'une litière minérale classique, ni même qu'une litière à base de résidus de bois.

Litière du chat : faites le bon choix !

Un chat, ne nous le cachons pas, c'est la belle vie : pas de sorties en laisse, pas de coussins éventrés, encore moins d'aboiements. Sa litière peut cependant bien vite devenir un problème envahissant si elle est mal choisie, et peut nuire à votre quotidien tout comme à celui de votre animal.

Chaque litière propose ses avantages, mais chacune d'elle cache aussi ses inconvénients ! Voici 3 types de litière que nous avons testés et comparés pour vous.

La litière minérale agglomérante : un choix classique

La litière agglomérante est au monde de la litière ce que la voiture familiale est au monde de l'automobile : une valeur sûre, mais remplaçable. Car si elle est bien pratique pour enlever, en plus des excréments, l'urine compactée de votre chat, ses atouts s'arrêtent là. Elle ne masque pas vraiment les odeurs, se disperse rapidement autour de son contenant, et peut parfois adhérer aux parois plastiques, la rendant pénible à retirer.

En somme, c'est une litière qui, à défaut d'être renversante, fait bien son travail pour un coût relativement économique. Cependant, certains félins la boudent et préféreront que vous vous tourniez vers des cabinets plus adaptés.

La litière végétale : pour l'écolo qui sommeille en vous

Sur le papier, la litière végétale a tout pour séduire : elle est légère, anti-allergène (car elle produit moins de poussières), et écologique ! Si vous avez un jardin, elle peut servir de compost. Si vous avez une cheminée, elle peut servir à alimenter le feu. C'est une litière multi-usage.

La réalité est toutefois plus mitigée, en raison d'une qualité variant diamétralement d'une marque à une autre. Ainsi le haut-de-gamme se compose granulés ultra-absorbants, tant pour les odeurs que pour les liquides, tandis que celles plus économiques sont composées de simples sciures. Ces petits copeaux de bois ne suffisent généralement pas à contenir les déjections de votre matou bien longtemps, et devront être changés plus souvent que les classiques litières agglomérantes, sans pour autant offrir une captation des odeurs convaincante. Une double peine.

La litière de silice : la geek des litières pour chat

Dernière apparue sur le marché, la litière de silice se compose, comme son nom l'indique, de petits cristaux de silices, un minéral au pouvoir ultra-absorbant. En plus de donner un aspect futuriste aux toilettes de votre animal, elle n'a pas d'égal sur le terrain de l'entretien.

Contrairement aux litières agglomérantes qui vous forcent à enlever les boulettes d'urine agglomérées en plus des excréments, les liquides se retrouvent absorbés et enfermés dans les cristaux de silice ! Au fil du temps, ces derniers "jaunissent", jusqu'à ce qu'une petite poussière se forme au fond de la litière, signe qu'il est temps pour elle d'être intégralement vidée. Pas d'inquiétude non plus pour nettoyer les abords du bac à litière : les grains passent facilement dans l'aspirateur, même lorsqu'il est muni de sa tête.

L'inconvénient majeur de cette litière est surtout son coût, autour de 5 euros le paquet. Bien que les services marketing promettent une durée d'un mois par sachet, la réalité est souvent plus proche des trois semaines, à moins de n'avoir encore qu'un chaton. Ce coût peut s'avérer prohibitif si vous devez alimenter le bac de plusieurs animaux de compagnie.

Par

Publié le

A lire ailleurs