Les secrets du régime méditerranéen

Le régime méditerranéen est plébiscité pour ses effets bénéfiques et est même présenté comme un véritable atout santé dans les médias. Mais que sait-on vraiment de cette pratique et surtout quel est son secret ?

Les secrets du régime méditerranéen

En étudiant la population du bassin méditerranéen, peu importe les cultures, les chercheurs ont depuis longtemps remarqué une prévalence moindre des maladies cardiovasculaires et une longévité accrue des habitants de la région.

Ils ont vite compris que cela venait de leur mode de vie commune et plus exactement de leur pratique alimentaire.


Qu'est-ce que le régime méditerranéen ?

Le régime méditerranéen est une diète, ou plus exactement une pratique alimentaire, qui consiste à consommer essentiellement des fruits, des légumes, des céréales et des herbes aromatiques à tous les repas. Il se caractérise aussi par l'emploi abondant d'huile d'olive dans les menus. Le pain est également accepté, le poisson, de même que les légumineuses et le vin, rouge de préférence (avec modération, bien entendu).

Outre ces caractéristiques, le régime méditerranéen, aussi appelé régime crétois, limite voire bannit plusieurs aliments : œufs, lait de vache, viande rouge, beurre, margarine, sucre ou encore yaourt et fromage. Le meilleur moyen de se libérer de ces habitudes étant de les rayer petit à petit de la table (une fois tous les deux jours, une fois par semaine, deux fois par mois, etc.).

Un vrai plus pour la santé

La première étude concertant l'impact du régime méditerranéen sur la santé remonte à 1970 dans laquelle Ancel Keys, l'instigateur de l'étude, a démontré son effet sur les Crétois : ceux-ci vivaient plus longtemps, souffraient moins de maladies cardiovasculaires et avaient un faible taux de cancer comparé aux États-Unis, au Japon, aux Pays-Bas, à la Finlande, à l'Italie et à l'ex-Yougoslavie. D'autres études et expérimentations, menées indépendamment ou non, viendront ensuite confirmer cette découverte.

Le régime méditerranéen permet également de diminuer les risques d'Alzheimer et de Parkinson, de maintenir les capacités cognitives et d'offrir une meilleure longévité. Enfin, étant exempt de graisses saturées animales et riches en fibre, ce régime empêche de stocker le mauvais type de cholestérol.

Pourquoi est-ce que ça marche ?

Le secret du régime méditerranéen se trouve dans les ingrédients qui la composent. Déjà, avec ses graisses mono-insaturées et son acide oléique présents en grande quantité, l'huile d'olive permet de réduire l'apparition de maladies coronariennes. Cette huile aide également à réguler le niveau de cholestérol ainsi qu'à lutter contre les radicaux libres et donc le vieillissement.

La consommation importante de fruits et de légumes, elle, apporte vitamines, minéraux et antioxydants (luttant également contre le vieillissement) en quantité. Les fibres qu'ils contiennent piègent le gras ingurgité qui sera donc évacué et non stocké. Le poisson, enfin, contient de l'oméga 3 qui protège les artères, des artères qui, de toute façon, sont déjà loin d'être mis à mal par ce régime puisqu'il est faible en sodium (merci encore les fruits et les légumes). L'oméga 3 est également bon pour le cœur, le cerveau et le moral !

La liste pourrait ainsi aller en s'allongeant, mais il suffit de garder à l'esprit que le secret du régime méditerranéen réside dans un mélange riche d'ingrédients très bons pour la santé, frais, et que l'on peut manger à volonté. Une habitude de vie facile à adopter et qui améliore, de beaucoup, sa qualité.

Par

Publié le