Les objets zen

Rencontre avec Pierre-Olivier Parmentier, responsable du site Boutique Zen

Tandis que le feng-shui connaît de plus en plus d'adeptes et que le mobilier asiatique rentre dans les foyers occidentaux, les accessoires "zen" sont également très prisés des consommateurs. Du simple objet de déco au véritable support de méditation, le style zen semble être la vraie tendance du moment. Quelques précisions par Pierre-Olivier Parmentier, vendeur d'objets zen.

Les objets zen
Photo : Cesar Fermino

On constate un goût prononcé des consommateurs pour les objets zen. Comment expliquez-vous ce phénomène ?
Dans le monde en bouleversement que nous connaissons et dans lequel il y a pléthore d’images, de nombreuses personnes aspirent à connaître un peu de sérénité. Le marketing s’est emparé du concept "zen" et l’a abondamment utilisé et interprété. Ce battage médiatique a évidemment éveillé la curiosité de chacun, ce qui explique que l’on recherche des objets "zen", ou supposés tel. Les véritables objets "zen" ont tous en commun, d’être simples et destinés à une tâche unique. Ce retour à la sobriété et à la fonction unique rééquilibre la tendance actuelle de concevoir des objets multifonctions dans le monde high-tech particulièrement.

Quels sont les articles les plus demandés ?
Pour ceux qui découvrent le monde du zen, les encens, les livres de maîtres ou les vêtements tels que les T-shirts constituent la part la plus importante des achats dans notre boutique.
Pour les adeptes du zen (ceux qui pratique la méditation - zazen), font du yoga ou tout autre discipline "d’éveil", les "best sellers" sont les zafu (coussins de méditation), les samuis (vêtements de bien-être) et les encens traditionnels.

Ces objets ont-ils un véritable sens dans leurs pays d'origine ou tout cela n'est-il que du folklore ?
Tous les objets vendus dans notre boutique sont soit fabriqués au Japon, souvent depuis plusieurs centaines d’années, soit confectionnés par des moines zen du dojo de Paris, selon une tradition séculaire apprise auprès d’artisans et d’enseignants nippon. Les zafu (coussin), zafutons (tapis), kimonos et samuis sont utilisés ou portés quotidiennement par les moines de tous les temples Zen au Japon. Cela depuis le XIIIe siècle au cours duquel Maître Dôgen (1200-1253), ramena le T’chan de Chine pour l’introduire au pays du soleil levant et fonder l'école Soto Zen japonaise.
Le matériel d’ikebana, les malas (chapelets), les « oryoki » (bols) et les cloches à vent font chacun à leur manière partie de l’histoire du Japon.
La seule concession "folklorique" de notre boutique est de proposer un "jardin zen" miniature, quelques CD "planants" ou une couleur un peu trop vive pour certains zafu.

Alors, le style zen est-il un phénomène de mode ou une vraie évolution des cultures ?
C’est un phénomène de mode à n’en pas douter. Gardons à l’esprit, pour replacer cette "vague" du zen dans de plus justes proportions, que seul quelques milliers d’adeptes pratiquent régulièrement la méditation zen en France ! En tant que phénomène de mode, le "style zen" compense cependant, comme je le disais précédemment, une surenchère d’images et d’informations, et à ce titre on peut imaginer que cette mode perdurera.

Merci Pierre-Olivier d'avoir répondu à nos questions.
Visitez le site : www.boutiquezen.com