Les imprimantes 3D vont changer notre façon de consommer

Si dans "Charlie et la chocolaterie", Willie Wonka arrivait à faire sortir d'une télévision une barre chocolatée, l'homme moderne fait encore mieux : il fait sortir d'une imprimante tout ce qu'il souhaite. De chez soi avec sa propre machine, ses filaments et logiciels, ou à distance en passant par des services spécifiques, l'impression 3D se démocratise et s'attaque aux problèmes de notre quotidien.

Les imprimantes 3D vont changer notre façon de consommer

Ça y est, le boîtier de votre télécommande que vos enfants s'amusaient à déboîter s'est cassé. Mais cette fois-ci, plutôt que de faire tenir les piles avec un bout de scotch ou d'en acheter une nouvelle, vous pourriez peut-être imprimer un nouveau clapet depuis chez vous !

Cette idée est-elle aussi folle qu'elle en a l'air ? Pas sûr, avec cette invention qu'on attendait tous : l'imprimante en 3 dimensions.

Une imprimante pour imprimer le réel

Là où une imprimante classique se cantonne à une surface plane en papier, une imprimante 3D vous permet d'imprimer des choses bien plus complexes, et en de nombreux matériaux ! En superposant plusieurs couches de filaments les unes sur les autres, elle parvient à créer un nombre incroyable d'objets.

Des limites existent tout de même : l'impression de textiles, par exemple, n'est pas encore possible. Le problème vient de la matière, puisque pour pouvoir être utilisé dans une imprimante 3D, celle-ci doit pouvoir être suffisamment chauffée afin d'être fondue. Exit donc les objets en bois de chêne (mais des mélanges similaires au contreplaqué sont possibles), ainsi que les minéraux trop durs comme le granit (mais là encore des solutions alternatives existent). Pour un simple capuchon de télécommande en plastique en revanche, aucun problème.

Un outil du futur réservé aux geeks ?

L'imprimante 3D souffre encore de son manque de vulgarisation auprès du public. Cette invention du début des années 2000 nécessite quelques compétences techniques pour être utilisée, mais pas autant qu'on le croit.

Il faut en effet créer l'objet que l'on souhaite imprimer sur un logiciel adapté. Plusieurs logiciels gratuits existent et peuvent être librement utilisés (TinkerCAD ou SketchUp par exemple). Évidemment, il faut se sentir un minimum à l'aise avec les outils numériques et ne pas hésiter à faire quelques recherches si l'on se retrouve bloqué sur un menu. Mais il n'est pas nécessaire d'avoir suivi des études d'informatique, ni de savoir programmer, ni d'acheter une tablette graphique pour pouvoir les utiliser.

Dessiner un boîtier de télécommande ne devrait pas vous prendre plus d'une heure, en comptant le temps passé à prendre les mesures. Ce serait trop bête de se retrouver avec un boîtier trop grand ! Mais même si cela arrivait, pas d'inquiétude : des machines permettent de refondre vos créations ratées afin d'en réutiliser les filaments !

Avec un peu de chance, vous n'aurez d'ailleurs même pas besoin de prendre les mesures. En effet, peut-être que quelqu'un ayant le même boîtier de télécommande l'a déjà imprimé et publié sur Thingiverse, l'un des nombreux sites de partage de patrons pour imprimante 3D.

impression 3d

Petit bémol : le coût de l'impression

C'est là que le bât blesse : une imprimante 3D, ce n'est pas donné. À moins de réserver un véritable budget pour cette activité et de l'amortir sur un grand nombre d'années, ou bien d'en faire sa passion ou son loisir du dimanche, ce n'est pas au rythme où les boîtiers de télécommande se cassent que vous rentabiliserez votre machine. Avec une jolie promotion, vous pourriez vous en tirer pour 150 euros, pour une imprimante d'entrée de gamme.

Mais avoir une imprimante 3D chez soi n'est pas la seule solution ! De nombreux sites internet proposent aux particuliers d'envoyer leur fichier à imprimer en ligne et de le recevoir sous forme de colis, moyennant une commission. Des associations (comme Hackerlab ou Fablab) permettent aussi dans les grandes villes de partager des imprimantes pour le coût d'une cotisation annuelle, vous permettant de venir vous servir de l'imprimante à votre guise.

Attention toutefois, il faudra parfois compter avec une file d'attente puisque les impressions mettent généralement plusieurs heures avant d'être terminées. Pour un simple boîtier de télécommande, le scotch pourra faire l'affaire pendant une semaine. Mais le jour où vous avez besoin d'un nouveau tuyau d'évier, il vaudra sans doute mieux appeler le plombier !

Par

Publié le

A lire ailleurs