Le tadelakt, un enduit décoratif exceptionnel

Le tadelakt est un enduit imperméable destiné à l’origine à l‘étanchéification des citernes d’eau. Grâce à son fort potentiel décoratif, il est depuis longtemps utilisé dans la décoration. Miser sur le tadelakt est encore très tendance, surtout si vous appréciez l’art marocain.

Le tadelakt, un enduit décoratif exceptionnel

Originaire de Marrakech, le tadelakt est connu pour apporter cette atmosphère si exotique aux maisons marocaines. Il s’agit d’un enduit pouvant être utilisé en extérieur comme en intérieur et qui permet d’apporter une finition à la fois esthétique et pratique à vos murs, sols, et même plafonds.

La composition originale du tadelakt

Le tadelakt est un enduit fait à base de chaux de Marrakech, un élément essentiel à l’enduit car étant naturellement chargé en plusieurs minéraux (quartz, silice, etc.). Elle seule permettra d’obtenir ce rendu si rustique qui fait le charme du tadelakt. Elle permet aussi de travailler sur des épaisseurs plus importantes qu’avec de la simple chaux aérienne mais surtout, elle permet de garantir l’étanchéité de votre tadelakt après polissage.

A cette chaux s’ajoute de la cire blanche naturelle, des pigments pour la coloration, et bien sûr de l’eau. Une fois posé au mur, le tadelakt sera lustré au savon noir, une étape importante qui lui confère toute sa brillance. Il n’est pas rare que l’on ajoute aussi du blanc d’œuf au mélange savon/eau afin de parfaire la qualité ainsi que les performances de l’enduit. Le résultat final est un revêtement à la fois lisse et doux au touché, brillant, et pouvant présenter des motifs fascinants grâce à son polissage au galet.

Tadelakt artisanal ou industriel

Dépassé par des matériaux plus modernes et surtout plus faciles à poser, le tadelakt est tombé en désuétude. Il faut dire que traditionnellement, sa pose est un art à part entière, accessible seulement à des artisans expérimentés appelés « maalem » au Maroc. Son application se fait en deux temps suivi d’un polissage au galet, une tâche chronophage et très technique pour obtenir au final un rendu proche de celui du marbre.

Aujourd’hui, le tadelakt séduit de nouveau et on le trouve maintenant sur le marché en version industrielle. L’idée est séduisante mais attention : sous prétexte d’offrir un produit plus facile à poser, certains fabricants se contentent de proposer un simple agrégat de ciment, de chaux et de matières synthétiques. Vous vous en doutez, le résultat esthétique est loin d’égaler celui d’un vrai tadelakt traditionnel. Même ceux composant leurs mortiers avec de la chaux de Marrakech ne font que se rapprocher du rendu d’un tadelakt artisanal. Et bien que plus facile à poser, le tadelakt industriel ne supporte pas l’humidité et aura besoin d’un vernis pour s’en protéger.

Un enduit aux multiples avantages

Le tadelakt traditionnel est un enduit entièrement écologique, réalisé à partir d’éléments naturels, garanti sans plombs ni amiante. Même les pigments utilisés sont naturels !
Autre avantage : le tadelakt est le seul enduit applicable sur tout support comme les murs, le sol, les plafonds mais aussi sur les meubles et les équipements de votre salle de bain (lavabo, baignoire, etc.). Sa grande résistance à l’humidité associé à son imperméabilité en a fait le revêtement par excellence des hammams et des salles d’eau en tout genre. Et pour son entretien, un simple nettoyage avec de l’eau et du savoir noir suffit, une opération à réitérer tous les 6 mois.

Publié le 14/10/2013, par Emilie Parker

"Parce que la vie est précieuse, j'en profite chaque jour et vous livre mes petits bonheurs."