Le style industriel, une déco urbaine et moderne

Authentique, pratique, tendance... Les adjectifs ne manquent pas pour décrire la décoration de type industriel. Inspirée des vieilles usines et des ateliers d'artistes, elle est surtout adaptée aux lofts mais s'invite désormais dans de nombreux intérieurs. Couleurs, matériaux, meubles et accessoires : c'est tout un état d'esprit qui souffle sur la déco indus'.

Le style industriel, une déco urbaine et moderne

La décoration industrielle ne se limite pas aux entreprises et aux grands appartements en ville. Ce style, typique des lofts new-yorkais, inspire de nombreux amoureux d'une ambiance authentique, design, mais aussi très originale voire décalée.

Définitivement moderne, la déco industrielle tire ses origines, on s'en serait douté, de l'ambiance qui pouvait régner dans les anciennes usines. Pourtant, qui dit ancien ne dit pas forcément ringard, et cette atmosphère vintage est devenue très tendance chez les particuliers.

Du bois, du métal, et tout un état d'esprit

L'ambiance industrielle tient essentiellement à deux matériaux de prédilection : le métal et le bois. Le premier apporte rigueur et modernité, le second instaure une touche naturelle et robuste. C'est pourquoi le meuble industriel par excellence se doit d'être fabriqué en bois ou en métal, ou mieux : avec les deux.

Tables, étagères, consoles, buffets, commodes... Le mobilier indus' (comme on l'appelle chez les pros) doit donner l'impression de sortir d'une vieil atelier ou d'avoir vécu une autre vie auprès des ouvriers d'une usine. C'est pourquoi acheter des produits neufs est rarement une bonne idée pour se lancer dans ce type de déco. Mieux vaut arpenter les brocantes et autres vide-greniers pour dénicher des meubles ou accessoires industriels. L'astuce imparable pour dénicher la perle rare : fréquenter les salles de ventes, où le matériel d'entreprises est parfois mis aux enchères.

Car le style industriel, c'est avant tout un état d'esprit : un goût pour les choses simples, les matériaux bruts, les meubles qui ont vécu, les objets qui ont une âme. Il y a peu de place pour les articles sophistiqués ou délicats. On aime la robustesse et la longévité. Une déco certes assez masculine, forte en caractère, un peu rigide mais solide et rassurante.

déco industrielle

Des couleurs neutres et des lumières crues

La déco indus' possède un répertoire de couleurs assez limité. Le noir, le gris et le beige se disputent l'espace. L'effet métallisé est également apprécié sur les peintures. La rouille peut apparaître sans souci sur une vieille chaise, une poutre ou un escalier. Des tuyaux cuivrés peuvent traverser les pièces. De temps en temps, quelques touches de couleur viennent apporter un peu de contraste et de lumière, comme le rouge et le jaune, typiques de la signalétique des usines. Un canapé brun, un tapis beige ou un mur blanc compléteront harmonieusement l'ensemble.

Pour l'éclairage, là encore, l'accent est mis sur le côté brut, voire assez cru. Les abat-jours sont facultatifs et les ampoules peuvent apparaître nues et authentiques, pour souligner leur aspect fonctionnel. Au-dessus des tables et des plans de travail, on privilégie les grandes suspensions (métalliques, évidemment) parfois installées par lot de deux ou trois, pour renforcer l'effet industriel.

C'est aussi probablement le seul style de déco où l'éclairage au néon trouve encore sa raison d'être. Les longs tubes lumineux seront ainsi fixés au plafond de la cuisine ou du bureau, pour une efficacité garantie. Dans le salon, un vieux lampadaire y trouvera un second souffle, à moins que des appliques murales décrochées d'une usine ne lui volent la vedette. Dans les chambres, des lampes "accordéon" à bras extensibles s'adapteront à vos activités.

Une ribambelle d'accessoires

Il existe une multitude de petits "trucs" pour installer rapidement et facilement une atmosphère industrielle dans une maison ou un appartement. Il suffit pour cela d'accessoiriser son intérieur en restant dans le même état d'esprit vintage. Les meubles doivent rappeler l'ambiance d'un ancien atelier, en alliant le bois massif à une armature en métal. Le zinc et l'acier auront la côte pour toute une gamme d'objets, de l'horloge à l'escalier, en passant par la chaise de cuisine.

Comme la simplicité est de mise, on range ses affaires dans des caisses de bois brut ou des armoires en métal façon "vestiaires". On travaille sur des vieux établis, on se détend sur des canapés en cuir craquelé, chinés aux puces. Les tableaux sont posés à même le sol, de vieux miroirs éreintés sont accrochés aux murs, à côté d'affiches anciennes et de photos d'un autre temps. Certains petits meubles seront montés sur roulettes. Et partout, on laisse apparaître les vis.

Toujours dans un esprit simple et pratique, on préférera un sol en béton ciré ou en parquet brut, des murs avec briques apparentes (un papier-peint peut faire l'affaire), des poutres métalliques qui traversent la pièce ou soutiennent le plafond. Les palettes de récupération feront des tables basses, les placards seront fermés par d'épais rideaux, les pièces séparées par des portes vitrées coulissantes. Pas de fioritures, tout doit être fonctionnel et indémodable.

déco industrielle

Du volume, du volume, et encore du volume

Le style "factory" ne supporte pas les petits espaces, et c'est peut-être là sa seule limite. Une déco d'usine dans un petit studio peut vite donner l'impression de vivre dans l'arrière-boutique d'un brocanteur. La présence un peu lourde du bois et du métal aura tendance à occuper tout l'espace et risque de provoquer une sensation d'étouffement. L'idéal est donc de disposer d'un grand volume d'habitation pour garder l'esprit "loft" recherché.

Il faudra même peut-être élargir l'espace en décloisonnant le logement. Adieu couloirs et vestibules, bye-bye portes et cloisons. On ouvre au maximum pour obtenir cette ambiance typiquement usine, tout en préservant quelques endroits d'intimité. C'est aussi une bonne façon d'obtenir davantage de lumière. Et si une séparation est indispensable, une cloison de type "verrière", caractéristique de l'atelier d'artiste, délimitera les pièces en respectant à la lettre votre nouvelle déco industrielle.

>> A LIRE AUSSI : La chaise DSW, vedette du style indus'
Photos : Barak7.com

Par

Publié le

A lire ailleurs