Le Rooibos, la boisson miracle ?

Également appelé thé rouge, le rooibos est une légumineuse originaire d’Afrique du Sud. Riche en substances antioxydantes, il agit sur de nombreux aspects de la santé comme les allergies, le vieillissement, les maladies cutanées, le cancer...

Le Rooibos, la boisson miracle ?

Avec le rooibos, la nature continue de nous livrer ses grandes vertus. Vanté depuis quelques années pour ses multiples vertus médicinales, le rooibos est l’une de ces merveilles de la nature qui sont susceptibles de changer notre qualité de vie. Cette plante consommée sous forme d’infusion apporte effectivement de nombreux bienfaits sur la santé.

Un thé pas comme les autres

Répondant au doux nom scientifique de « Aspalathus linearis », le rooibos est un petit arbuste qui pousse exclusivement dans les montagnes de Cederberg en Afrique du Sud. Contrairement à son appellation courante de "thé rouge", il n’appartient pas à la famille du théier, mais plutôt des légumineuses. Le rooibos est consommé depuis des siècles en Afrique du Sud sous forme de boisson rafraîchissante. Il est très apprécié pour son goût légèrement sucré et rond. Il faudra toutefois attendre le 20ème siècle pour lui prêter des vertus thérapeutiques. Très riche en antioxydants et en minéraux, le rooibos protège les cellules du corps des méfaits des radicaux libres. Il lutte ainsi contre le vieillissement, le cancer et les maladies de la peau. Il aide aussi à retrouver le sommeil.

Comment prépare-t-on le rooibos ?

Il existe deux variantes de thé rooibos. Il y a d’abord le thé rouge qui est obtenu par la fermentation des feuilles séchées de la plante. Celles-ci donnent en infusion une belle couleur brun-rouge, d’où le nom de thé rouge. Des chercheurs ont constaté pourtant que le processus de fermentation faisait disparaître une partie des antioxydants contenus dans le rooibos. Une nouvelle variante du thé rooibos, cette fois-ci non fermentée, a ainsi été mise au point. Il s’agit du rooibos vert. Son goût est moins sucré et fruité que le rouge. Toutefois, il contient tous les antioxydants qu’on recense dans le rooibos. Pour conserver la saveur et la couleur si caractéristiques du rooibos, on peut ainsi mélanger le vert avec le thé rouge classique.

Le rooibos se consomme sous forme d’infusion à raison d’une cuillerée à café ou d’un sachet par tasse d’eau bouillante. Il se prépare de la même manière que le thé de Ceylan à la seule différence que le temps d’infusion est beaucoup plus long, soit entre 5 et 10 minutes. Le rooibos peut être bu nature ou sucré, chaud ou froid, avec ou sans lait. Par ailleurs, il peut être bu à n’importe quelle heure de la journée vu qu’il ne contient ni caféine ni théine.

Une plante aux multiples vertus

Pour une boisson aussi douce et agréable, le rooibos renferme en lui des pouvoirs exceptionnels à cause des nombreux antioxydants et vitamines qu’il contient. Parmi ses vertus, on peut citer sa capacité à calmer les enfants, mais pas seulement. C’est un calmant naturel qui favorise la digestion ainsi que le sommeil. Outre l’application orale, le rooibos peut aussi être appliqué localement sous forme de compresse ou de bain pour soulager les dermites, les allergies, l’eczéma, les irritations cutanées, etc.

Le rooibos contient aussi quatre flavonoïdes très puissants qui agissent efficacement contre les radicaux libres. A cet effet, il prévient le cancer et booste le système immunitaire. Cette boisson quasi-miraculeuse agit aussi sur le vieillissement en empêchant les radicaux libres de s’attaquer aux cellules de l’organisme. Enfin, le roobios agit contre les états nerveux. Il apaise autant le corps que l’esprit.

Par Rojo

Publié le 16/05/2014

A lire ailleurs