Le règlement intérieur d'une location saisonnière

Vous envisagez de louer votre maison ou votre appartement à des vacanciers ? Pour éviter les mauvaises surprises et mettre toutes les chances de votre côté, mieux vaut prévoir un règlement intérieur. En voici un modèle.

Le règlement intérieur d'une location saisonnière

Certains vous trouveront pointilleux, voire procédurier. Non, vous êtes juste prudent. S'il vous arrive de mettre votre logement en location saisonnière, ne perdez pas un temps précieux à rabâcher les consignes aux futurs locataires. Affichez plutôt un règlement intérieur, fixant les modalités d'occupation des lieux.

Un modèle à afficher ou à envoyer

Votre règlement intérieur, qui prévoit toutes les petites subtilités d'utilisation de votre maison ou appartement, peut être envoyé au locataire avec le contrat à signer. Mais il doit aussi être affiché dans le logement , à un endroit accessible à tous. Ne le collez pas à la cave ou dans un placard ! Affichez-le sur la porte d'entrée ou bien encadrez-le et mettez-le sur un mur à la vue des occupants.

Le règlement diffère selon les logements

Certains propriétaires n'acceptent pas les chats, d'autres ont en horreur les cris des enfants ou les claquements de porte. Selon votre mode de vie, mais aussi selon votre habitation, adaptez le règlement de façon à ce qu'il corresponde à vos exigences et à vos attentes. Nous vous proposons donc ici deux modèles de règlement intérieur :

> Un premier modèle figé, disponible ici au format PDF. Vous n'avez plus qu'à l'imprimer !
> Un second modèle de règlement, disponible cette fois au format .doc, que vous pourrez modifier à loisir avec votre traitement de texte favori (Word, Libre office...).

Les modalités incontournables

Si vous décidez de modifier notre modèle avec vos propres règles, sachez qu'il vaut mieux ne pas faire l'impasse sur certains détails. Les heures d'accueil et de sortie du logement sont incontournables si vous ne voulez pas vous retrouver avec des chassés-croisés dignes d'un casse-tête. De même, préciser les modalités de nettoyage des lieux vous évitera quelques déconvenues. L'utilisation de certains accessoires comme la box internet ou une éventuelle piscine mérite également quelques précisions, pour que les vacanciers aient des réponses à leurs questions sans avoir à vous déranger sans cesse.

D'autres détails peuvent être ajoutés à votre règlement, selon le type de location pratiqué, comme les espaces réservés au sommeil, les normes de sécurité, l'utilisation d'un parking, l'accueil des animaux ou encore le comportement écologique.

Sachez que la liste du matériel obligatoire pour la location d'un meublé touristique est fixée par le décret N°2015-981 du 31 juillet 2015.

Publié le 14/03/2017, par Guillaume

"Créateur du site et auteur de nombreux articles, je supervise aussi l'équipe de rédacteurs, pour vous faire partager nos trouvailles, nos idées, nos envies."