Le parquet : redonnez de l'éclat à votre sol

Bien plus tendance désormais que le carrelage ou la moquette, le parquet habille le sol de nombreux intérieurs. Mais quand il se commence à se ternir, c'est toute la maison qui en pâtit. Voici quelques conseils pour retrouver un sol en bois de toute beauté.

Le parquet : redonnez de l'éclat à votre solPhoto: Slava Toth

Indéniablement, le paquet apporte un certain charme et une vraie chaleur à n'importe quel intérieur. Il s'accorde à tous les styles de décoration et trouve sa place dans toutes les pièces, des chambres au salon. Même la salle de bain peut s'équiper d'un parquet prévu pour les pièces d'eau.

Les vieux parquets d'antan sont plutôt robustes mais pas éternels pour autant. Quant aux parquets flottants modernes, ils se présentent souvent sous formes de fines lames assez fragiles. Quelques précautions sont donc à prendre concernant le choix et l'entretien de son parquet.

Du plancher brut aux lames stratifiées

Le parquet a l'avantage de s'adapter à tous les budgets. Les plus exigeants (et les moins à cheval sur les dépenses) choisiront un parquet de bois massif. Naturel, il demande à être régulièrement poncé et vernis. C'est le parquet "qui craque" quand on pose un pied même délicat dessus. Il sent bon la cire et dégage une incroyable sensation d'authenticité.

Le parquet dit flottant est une option intéressante pour ceux qui veulent profiter d'un sol en bois sans investir dans un revêtement coûteux. Ses lames s'emboîtent les unes aux autres. Mais c'est en réalité un abus de langage : le parquet flottant est un parquet contrecollé trois couches. Les lames vendues dans tous les magasins de bricolage sont des revêtements de sols stratifiés ou laminés. Ce parquet présente l'énorme avantage de se poser sur du béton, du carrelage ou toute autre surface plane.

Réparer ou remplacer son parquet

Si un problème survient sur du parquet massif, il est rare de devoir changer le sol intégralement. Bien souvent, une petite retouche suffit pour réparer, à en comblant un trou ou une fissure. Il ne reste plus qu'à poncer avant de cirer ou de peindre le tout.

Pour le parquet stratifié, c'est un peu plus compliqué mais les bricoleurs, qui ont eu la sagesse de conserver quelques lames dans le garage ou au grenier, sauront enlever les lames endommagées pour les remplacer par des neuves. Ce n'est pas toujours évident, du fait de leur assemblage les unes aux autres, mais c'est souvent possible pour éviter, là encore, de remplacer tout son parquet.

Publié le 19/11/2014, par Erwan Dutellier

"Fan de technologie et de design intérieur, j'aime les maisons et les gens qui vivent dedans."