Le contrôle électrique

Bien souvent, la première étape pour faire ses débuts dans la domotique réside dans le contrôle des appareils électriques.

Le contrôle électrique

Il existe dans le commerce des packs permettant l'installation à moindre coût de solutions pour centraliser le contrôle des appareils (tv, hi-fi, décodeur, ampli...).

Un pack de ce type se compose d'une télécommande, d'un convertisseur et d'un récepteur. La télécommande envoie un ordre par infrarouge ou fréquence radio, le convertisseur relaie et convertit cet ordre en courant porteur sur votre circuit électrique et agit sur les appareils correspondants. Cela permet de commander vos installations mais aussi de couper l'alimentation des appareils en même temps, en vue d'économies d'énergie non négligeables.

Un autre système consiste à agir sur l'éclairage : contrôlé par la télécommande, un récepteur-variateur fait varier la lumière d'une lampe, crée un éclairage tamisé dans le salon ou allume une veilleuse dans une chambre d'enfant. Vous pouvez également préparer une séance de home cinéma : installé dans votre fauteuil, vous éteignez certaines lampes, tamisez la lumière d'une autre, allumez le lecteur DVD, réglez le son de l'ampli, changez le canal de la télévision... avec une seule télécommande.

Vous pouvez coupler ce type d'installation à un émetteur-récepteur qui va vous permettre de contrôler les appareils d'une autre pièce, mais aussi de diffuser les sons et les images d'un appareil à un autre, sans liaison filaire. Visionnez ainsi dans votre salon les DVD lus par l'ordinateur, écoutez dans la salle de bain la musique de la chaîne hi-fi du salon, ou envoyez dans votre ordinateur les images de votre magnétoscope. Les émetteurs peuvent transmettre des signaux audio/vidéo jusqu'à une distance de 100 m (zone dégagée).

Un pack complet coûte entre 130 et 180 euros. Un simple émetteur-récepteur est vendu entre 50 et 100 euros en grandes surfaces.