Le compost : un engrais gratuit et écolo

Vous voulez faire des économies d’engrais tout en adoptant de bons gestes pour la nature ? Lancez-vous dans la réalisation d’un compost. C’est rapide à mettre en place, facile d’utilisation et votre jardin vous dira merci.

Le compost : un engrais gratuit et écoloPhoto: mjmonty

Côté environnement, c’est tout bête : le compostage domestique permet de réduire le volume d’ordures ménagères à traiter par les voies habituelles. De plus, il produit un amendement de qualité pour la terre et améliore sa fertilité. En effet, sachant que l'humus de la terre disparaît de 2 à 3% par an, vous compenserez cette perte avec votre compost.

Mais cela vous évite aussi d’avoir à investir chaque année dans des produits chimiques pour enrichir le sol de votre jardin. Écologie + économie : le duo gagnant. Dernier point, pour ceux qui ont des enfants : le compost a de vrais vertus pédagogiques. Il permet de prendre conscience à la fois de la transformation utile des déchets, et du cycle de vie de la matière organique.

Comment ça marche ?

Vos déchets stockés sont simplement transformés par les micro-organismes (champignons, bactéries…) et des organismes divers (acariens, lombrics, insectes de toutes sortes…), en présence d’eau et d’oxygène. Ne pas confondre avec le fumier et son odeur fétide : un bon compost dégage un odeur de terre de forêt. Comme c’est un processus naturel, il convient de respecter trois règles fondamentales :
- Garantir une bonne aération, en plaçant des branches sur le sol et de la matière grossière ;
- Surveiller l'humidité : s’il y en a trop, le compost va sentir mauvais, s’il n’y en a pas assez, la fermentation est bloquée ;
- Mélanger plusieurs types de déchets, en les brassant et en alternant les couches.

Où et comment composter ?

Choisissez tout d’abord un endroit à l'abri du vent et du soleil. Pensez que vous devez prévoir deux emplacements : un pour les déchets frais, l’autre pour le compost en maturation. Ensuite, déterminez le type d’installation que vous souhaitez mettre en place.

Si vous avez un grand jardin et peu de temps à consacrer, optez pour le compost en tas. C’est rapide à installer et facile d’entretien, puisque les déchets sont à même le sol, accessibles et faciles à surveiller. Il sera aéré par le vent et arrosé par la pluie. Pensez tout de même à l’éloigner de la maison, à éviter les endroits creux et à prévoir le lit de branchage. Mais le tas peut attirer les animaux, le compostage est plus lent et vos voisins risquent de ne pas apprécier la vue.

Vous pouvez alors opter pour un compostage en bac. Il en existe dans le commerce, mais vous pouvez le fabriquer à l’aide de planches de bois, de rondins, de palettes ou de parpaings. Plus rapide et nécessitant moins d’espace, le composteur fermé a l’inconvénient de limiter les volumes et de ne pas faciliter le brassage. Il demande en outre plus de vigilance, donc plus de temps pour la surveillance. Le composteur individuel est idéal pour ceux qui ne disposent que d’un balcon.

Que mettre au compost ?

> les déchets de la cuisine : épluchures, pain, coquilles d'œufs, légumes, fruits, sachets de thé…
> les déchets de la maison : cendres, sciures, papiers, cartons, mouchoirs en papier…
> les déchets du jardin : feuilles, fleurs fanées, herbes de la tonte…

A ne pas composter

> les tontes de gazon traité chimiquement
> les mauvaises herbes et plantes malades
> les journaux, aux encres nocives
> les restes de viande et de poisson qui attirent les animaux
> les produits laitiers
> les excréments d'animaux domestiques
> les produits chimiques
> les huiles de vidange
> les plastiques, verres, métaux…
> les tissus synthétiques

Sachez qu’il faut 1 tonne de déchets pour obtenir 500 kg de compost et qu’un compost ne fournit que 10% de son poids en humus. Comme un bon compostage demande au moins 6 mois, prévoyez de le commencer au printemps pour pouvoir vous en servir en automne.

>> LA SUITE : Bien utiliser son compost

Publié par Guillaume

"Créateur du site et auteur de nombreux articles, je supervise aussi l'équipe de rédacteurs, pour vous faire partager nos trouvailles, nos idées, nos envies."