La tendance Spa

Se glisser dans un bain à remous, profiter d'une eau bien chaude et de bulles revigorantes, tels sont les atouts du spa. Si un tel moment de détente absolue vous attire, voici ce qu'il faut savoir sur cette grande tendance du bain version luxe.

La tendance SpaPhoto: Phaendin / FreeDigitalPhotos.net

Véritable mode dans le bien-être, le spa tire son nom de la ville d’eau belge Spa, elle-même appelée d’après l’acronyme latin "Sanitus per Aqua" (la santé par l’eau).

Pourtant, on connaît depuis longtemps ce système de bain sous un autre nom : celui de jacuzzi, qui est en réalité le nom d'une société californienne qui fabrique et commercialise des équipements de balnéothérapie.

A mi-chemin entre la baignoire et la piscine, le spa offre un massage par l'eau, dynamisant ou relaxant.

Comment ça marche ?

Des buses hydrodynamiques propulsent un mélange d'air et d'eau. Ces hydrojets permettent de tonifier le dos, la taille, la nuque, les cuisses et les pieds.

Les aérojets sont de nombreux petits orifices qui dégagent des milliers de bulles d'air, produites par un sur-presseur appelé "blower". Le bouillonnement créé par les bulles venant éclater à la surface génère un massage plus diffus, procurant bien-être et relaxation.

Dans le spa, chaque siège ergonomique masse des endroits spécifiques du corps.

La température de l'eau varie de 30 à 40°C mais peut être fixée par exemple à 33°C.

Les modèles de spas

> Le portable : esthétique, posé sur un sol plat, il ne nécessite pas de raccordement de plomberie, mais une simple prise électrique.
> L'encastré : le plus beau mais aussi le plus cher. Il faut prévoir des trappes d'accès pour la maintenance et de la plomberie fixe.
> Le gonflable : livré avec un kit filtration, il est limité en puissance et donc en massage, il n'est pas très esthétique, mais c'est le moins cher.
> Le spa de nage : l'eau n'est pas très chaude mais il permet de nager à contre courant.

Selon les modèles, comptez entre 5000 et 15000 euros, auxquels il faut ajouter la consommation électrique (environ 230 € pour l'année).

Publié par Guillaume

"Créateur du site et auteur de nombreux articles, je supervise aussi l'équipe de rédacteurs, pour vous faire partager nos trouvailles, nos idées, nos envies."