La réalité virtuelle au service des seniors dépendants

Les avancées technologiques profitent souvent à nos divertissements, on peut le voir avec la 3D, la 4K ou la réalité virtuelle qui s'invitent dans nos salons pour nous faire vivre au plus près certains films ou pour nous plonger au cœur de nos jeux vidéo favoris. Mais d'aucuns ont trouvé à la VR une utilisation thérapeutique destinée à améliorer le quotidien des seniors.

La réalité virtuelle au service des seniors dépendants

Pour les personnes âgées qui vivent au sein de centres spécialisés, souvent à cause d'une perte d'autonomie physique ou de la baisse des capacités cognitives, la réalité virtuelle est une porte de sortie qui permet d'obtenir des résultats intéressants.

Utilisée pour détecter certains troubles de la mémoire ou pour lutter contre la dépression, elle pourrait s'implémenter durablement dans les maisons de retraite.

Des casques de réalité virtuelle pour nos aînés

A la simple évocation du terme Réalité Virtuelle, de nombreuses personnes pensent immédiatement au jeu vidéo. Il est vrai que les casques VR (pour Virtual Reality) se destinaient principalement aux Gamers, puisqu'ils permettent de se plonger au cœur de l'action immédiatement. La sensation d'être dans un univers différent est flagrante et même si la technologie reste encore balbutiante, elle offre déjà de sacrées sensations.

D'autres utilisations de la VR ont vu le jour, comme les visites de musées en réalité virtuelle, les documentaires qui vous permettent d'arpenter une ville ou un pays comme si vous y étiez, et même la méditation connectée.

Désormais, ce sont les personnes âgées dépendantes qui vont pouvoir profiter des bienfaits de cette réalité virtuelle.

La technologie pour prévenir les maladies

On utilise déjà cette technologie pour détecter et tenter de supprimer les phobies chez certains patients, en les plaçant dans un monde virtuel face à leur peur. L'arachnophobe sera confronté à des mygales, le claustrophobe enfermé dans un ascenseur et la personne agoraphobe plongée dans un centre commercial un samedi pendant les soldes. Sachant que rien n'est vrai, le patient sera plus apte à surmonter ses traumatismes.

Des chercheurs de l'Université de Caroline du Nord ont mis en avant plusieurs bénéfices de l'utilisation des caques VR dans les maisons de retraite. Pour les seniors, c'est une excellente manière de détecter la maladie d'Alzheimer. En immergeant une personne âgée potentiellement touchée par la maladie dans un monde virtuel ou elle devra agir, en déplaçant des objets, en les comptant et en les remettant à leur emplacement de départ, on peut entrevoir les préludes de la maladie, alors qu'elle n'est pas encore déclarée.

Si pour l'instant, ce type de détection reste expérimental, les bienfaits de la VR sur l'entretien des facultés cognitives d'un patient sont prouvés. Les jeux en réalité virtuelle permettent d'accroître les réflexes, de stimuler la réflexion et d'améliorer l'équilibre.

Une échappatoire pour remédier à l'isolement

L'une des autres possibilités offertes par ces casques de Réalité Virtuelle concerne l'évasion qu'ils permettent. Les seniors logés en EHPAD souffrent bien souvent d'un manque d'activités extérieures, qui accroît leur isolement et entraîne un risque de dépression supplémentaire.

En permettant aux personnes âgées de se rendre dans un parc, de visiter un zoo, de faire une promenade en Chine ou bien de voler comme un aigle pendant quelques minutes, on leur offre une liberté salvatrice. Cela reste virtuel, mais les patients qui témoignent positivement de l'expérience sont nombreux.

Si on ajoute à cela les possibilités d'amélioration physique qu'offre la Réalité Virtuelle - puisqu'on peut transformer une activité basique comme le vélo d'appartement ou une séance de Tai Chi en véritable voyage, en modifiant le décor - on entrevoit de belles perspectives pour les seniors dépendants.

Par

Publié le