La pause chocolat chaud, un moment de réconfort

Déguster un bon chocolat chaud est, pour beaucoup, un vrai moment de plaisir, surtout aux heures les plus froides de l’hiver. C'est un délice gourmand et chaleureux, pour les petits comme les grands. Mais le chocolat chaud est aussi un breuvage aux multiples bienfaits.

La pause chocolat chaud, un moment de réconfortPhoto: Ames Lai

L’histoire du chocolat chaud

Le chocolat est issu du cacao, la fameuse fève du cacaoyer, découvert pour la première fois dans les Caraïbes en 1495, mais dont l’utilisation en tant que boisson ne fût envisagé qu’après la découverte de l’Amérique Centrale. Les Mayas et les Aztèques y avaient en effet l’habitude de préparer un breuvage assez singulier à base de cacao, de piment et d’eau.

C'est le célèbre conquistador Hernan Cortés qui rapporta le breuvage en Espagne en 1528. La boisson, d’abord impopulaire, y fût adaptée par les Espagnols à leur manière : la cannelle remplaça le piment et l’on rajouta du sucre au breuvage pour atténuer l’amertume du cacao.

Son succès va alors en grandissant et le chocolat chaud devient une boisson de nobles, surtout quand certains ont l’idée d’adjoindre du lait au mélange déjà savoureux. Il fallut attendre que le commerce du cacao se développe pour que le chocolat chaud descende de la table des nantis et s’installe dans les chocolateries ouvertes à tout le monde. Le 17ème siècle sera le siècle du cacao, qui se répand alors dans toute l’Europe.

Le chocolat chaud et la santé

Le chocolat chaud a hérité des propriétés du cacao. Grâce à sa concentration en magnésium, le chocolat chaud agit comme un antistress, effet exacerbé par le plaisir de le déguster chaud et par son arôme fort.

Avec sa composition riches en antioxydants, le cacao est considéré comme ayant un pouvoir antioxydant jusqu’à 4 fois supérieur au thé noir. Il en contient un grand nombre, des flavonoïdes, de la vitamine E et de l’acide férulique notamment.

Le chocolat chaud offre aussi un fort taux de vitamines B3, une vitamine qui va faire baisser votre taux de mauvais cholestérol, diminuant ainsi les risques d’accidents vasculaires tout en décrassant vos artères. Enfin, il est à noter aussi qu’un bon bol de chocolat chaud apporte, en vrac, du calcium, du potassium, du phosphore, un peu de caféine et beaucoup de théobromine, un composé stimulant et vasodilatateur (qui dilate les vaisseaux sanguins).

La recette d'un bon chocolat chaud

Bien sûr, il existe des poudres toutes prêtes pour obtenir rapidement et facilement une boisson chocolatée. Mais rien ne vaut la recette traditionnelle. Pour préparer le meilleur des chocolats chauds, il vous faudra un demi litre de lait, environ 100 g de chocolat noir en tablette, un peu de cacao en poudre, de la crème chantilly et du sucre.

Commencez par mettre le lait sur le feu dans une casserole puis, une fois que vous le sentez assez chaud, incorporez les carrés de chocolat noir et laissez fondre en fouettant. Une fois que le lait chocolaté commence à frémir, retirez la casserole du feu, sucrez et mélangez le tout énergiquement au fouet jusqu’à faire mousser le mélange. Au moment de servir, apportez une touche finale à votre œuvre en nappant le chocolat chaud de chantilly et en saupoudrant le tout de cacao et de quelques copeaux de chocolat.

Vous pouvez aussi donner plus de goût à votre chocolat chaud en le faisant bouillir avec une tige de cannelle ou une gousse de vanille coupée en deux, le tout rehaussé par un petit soupçon de gingembre râpé : tout simplement délicieux.

Publié le 28/02/2013, par Guillaume

"Créateur du site et auteur de nombreux articles, je supervise aussi l'équipe de rédacteurs, pour vous faire partager nos trouvailles, nos idées, nos envies."