La maison passive allie économies et écologie

Les maisons passives ont la particularité de ne pas s'encombrer de chauffage, tout en étant très confortables en toute saison. Présentation de cette construction d'un nouveau genre, de ses avantages et de ses inconvénients.

La maison passive allie économies et écologie

La maison passive est de plus en plus populaire chez nos voisins allemands mais aussi en France, même si cette dernière ne compte qu'une centaine de constructions de ce type sur son territoire. Ce logement ne possède pas de chauffage et permet donc de réaliser des économies d'énergie considérables.

Faisons le point sur ces constructions peu énergivores, amies de la planète et même, de notre porte-monnaie.

Une maison passive, qu'est-ce que c'est ?

La maison passive, c'est une maison qui est chauffée toute l'année sans l'aide de chauffages traditionnels. Pour réaliser cette prouesse, cette construction s'appuie sur trois points stratégiques.

La maison est d'abord construite de façon à être parfaitement isolée de l'extérieur. Cela évite ainsi les pertes de chaleur qui obligent à chauffer la maison en permanence pour y maintenir une température agréable. Les fenêtres bénéficient d'un triple vitrage et les murs, d'une isolation avoisinant les trente centimètres d'épaisseur.

La maison est ensuite chauffée par les rayons du soleil qui pénètrent dans la maison à travers les fenêtres disposées à des endroits stratégiques. Les ouvertures sont pour la plupart placées côté Sud pour un ensoleillement maximal. La chaleur générée par les habitants et les appareils de la maison sert aussi à chauffer l'habitat et tout est fait pour la maintenir à l'intérieur.

Enfin, un système ingénieux de ventilation à double flux permet de ventiler les pièces et d'évacuer par exemple, les odeurs de cuisine, pour une maison parfaitement saine.

Les avantages de la maison passive

La maison passive a de nombreux atouts à son actif. Le premier, et le plus évident de tous, c'est la possibilité de réaliser d'importantes économies d'énergie. On estime qu'une maison de ce type consomme 90% d'énergie en moins qu'une maison traditionnelle. L'investissement de départ est donc rentabilisé après quelques années.

Deuxième avantage, la maison passive est une construction respectueuse de l'environnement. Elle n'utilise pas d'énergie fossile pour se chauffer. En temps de crise écologique, cet argument n'est pas négligeable.

Enfin, en faisant construire une maison passive, vous pourrez réaliser une plus-value immobilière intéressante et ainsi revendre votre bien à un prix attractif si vous le souhaitez. Aussi, ce type de maison peut vous amener à bénéficier de subventions pour sa construction.

Les inconvénients de la maison passive

L'inconvénient majeur de la maison passive, c'est son prix de construction. On estime qu'une construction de ce type peut coûter jusqu'à 25% plus cher qu'une construction classique. Il faut donc être prêt à investir davantage au départ, et avoir la patience d'attendre que son investissement soit rentabilisé grâce aux économies d'énergie réalisées.

D'autre part, les maisons passives sont encore peu nombreuses en France. En conséquence, il peut s'avérer difficile de trouver un entrepreneur formé et expérimenté pour construire une maison qui doit être parfaitement réalisée pour fonctionner de manière optimale.

Enfin, dernier inconvénient, pour que le système de la maison passive fonctionne correctement, il faut éviter les courants d'air prolongés. Cela empêcherait le système de fonctionner correctement. Difficile donc de garder ses fenêtres ouvertes toute la journée si on souhaite conserver les bénéfices de ce type d'habitat.

Publié le 13/11/2014, par Carole Guidon

"Comme Neale Donald Walsch, je crois que la vie commence là où notre zone de confort s'arrête. Et vous ?"